• Grammaire

    Les classes grammaticales ( nature de mots)

    - Les pronoms

    - Distinguer Les natures et les fonctions

     

    Les fonctions grammaticales autour du verbe 

    - Reconnaitre un verbe conjugué

    Démarches pour retrouver et identifier les groupes compléments ( synthèse) 

    Synthèse : Les fonctions grammaticales (3e) 

    Les compléments circonstanciels 

    -  Les compléments du verbe

     

    Les expansions du nom : 

    - Reconnaître un nom 

    - Qu'est-ce qu'une expansion du nom ? 

    - Le groupe nominal prépositionnel, complément du nom 

    L'adjectif ( épithète ou attribut du sujet ?)

    La proposition subordonnée relative, complément de l'antécédent

    - Les pronoms lequel, laquelle, lesquels, lesquelles

    - La fonction "apposition"

    Synthèse : repérer les expansions du nom ( toutes expansions confondues)

     

     La phrase : 

    Notions de base sur la phrase

    Les différents types de phrase 

    Les différentes formes de phrase

    - Distinguer une phrase simple d'une phrase complexe 

    Verbe principal/ verbe secondaire 

     

    Choisir le bon temps pour écrire  ( = les valeurs des temps) 

    - Valeurs des modes et des temps 

    - Le présent de l'indicatif 

     

    Eviter les répétitions : 

    - Les pronoms

    Les synonymes 

    - Les termes génériques

    - Les adverbes 

    - Remplacer les verbes avoir, être, faire, dire, mettre

     

     Les types de discours 

    Ecrire un dialogue 

    - Le discours indirect 

    - Le discours indirect libre 

     

    Outils pour décrire : 

    - Leçon sur la description

    - Les adjectifs

    - Décrire un lieu, un paysage 

    Décrire une personne, un personnage

     

    Créer des images poétiques et des effets de style ( les figures de style)

    - La métaphore et la comparaison

    - La personnification

    Utiliser les figures de style pour faire peur ( récits fantastiques) 

    Module de révisions des figures de style ( exercices progressifs) 

     - Jeu sur les figures de style : les figures de style dans les chansons Disney

  • Faire le portrait d'un personnage est un exercice difficile qui demande beaucoup d'entraînement. Cela demande du vocabulaire et de l'organisation. Voici quelques pistes pour vous aider... 

    Quelques conseils pour réussir : 

    - Faites des phrases courtes et simples dans un premier temps. Si vous maîtrisez la syntaxe vous pouvez vous permettre de faire des phrases plus complexes mais dans un premier temps visez la clarté et la simplicité. 

    - Chaque caractéristique physique doit être "utile". Dire que le personnage a un chapeau bleu, une cravate rouge, des chaussettes vertes et un pantalon noir n'a aucun intérêt si cela n'est pas utile pour mieux le mieux connaître. En revanche, préciser qu'il s'habille de façon colorée parce que c'est une personne excentrique, qui aime se faire remarquer donne de la profondeur et de l'intérêt à votre description. 

    - Pensez à organiser votre description ! Ne faites pas un catalogue de remarque désordonnées. Faites un plan ! ( ce conseil vaut pour toutes les rédactions ! Faites toujours un plan, même succinct !). Listez sur une feuille les caractéristiques de votre personnage, faites-le vivre dans votre esprit et organisez ensuite les idées en les numérotant.  En général, pour la description physique on décrit d'abord l'allure générale puis les parties du corps ( de haut en bas la plupart du temps mais vous pouvez choisir de faire l'inverse pour créer un effet de mystère, de suspense). 

    Leçon à lire : Lisez la leçon de mon collègue de Cours2français : cliquez ici

     

    Boîte à mots --> Trouvez le format qui vous convient le mieux pour apprendre : carte mentale, liste de mots...

    La description physique 

    Téléchargez ces deux très bonnes cartes mentales sur la description physique

    - Boîte à outils pour les Dys : créer un pantin descriptif 


  • Voici une leçon claire sur la fonction apposition : 

    Exercices : 

    Complément du nom ou apposition ? 

    Repérer une apposition 

    Donner la classe grammaticale du mot ou groupe de mot mis en apposition


  • Savoir repérer des expansions du nom 

    Exercice 1 

    Exercice 2

     

    Analyser des expansions du nom 

    Exercice 1

    Exercice 2

    Exercice 3

    Exercice 4

    Exercice 5 

    Exercice 6 


  • Dans ce genially vous trouverez des leçons pas à pas pour apprendre ou revoir tout ce que vous devez connaître sur la phrase. Une leçon en 17 étapes avec des petites consignes d'écriture, des leçons et des exercices interactifs pour vérifier vos acquis. 


  •  


  •  

    La phrase affirmative : 

    Capsule vidéo ( niveau cycle 2-3) 

     

    La phrase négative : 

    - Capsule vidéo ( niveau cycle 2-3) 

     

    La phrase exclamative : 

    - Capsule vidéo ( niveau cycle 2-3) 

     

    La phrase emphatique : 

    - Leçon en vidéo ( cycle 4) 

    Leçon écrite très complète 

     

    La phrase passive : 

    - Leçon en vidéo ( cycle 4) 

     

    Synthèse cycle 4 : 

    Vidéo : Les formes de phrase (partie 1)  

    Vidéo : Les formes de phrase ( partie 2)

    Exercice de synthèse 

    Exercice de Synthèse sur les types et formes


  • Rappel de la démarche à suivre pour repérer les groupes dans une phrase verbale. ( À CONNAÎTRE PAR COEUR)

    1. Je cherche tous les verbes CONJUGUÉS ( grâce à la méthode ORNI)
    2. S'il y a plusieurs verbes conjugués, je cherche les détecteurs de verbe secondaires ( pronoms relatifs et conjonctions de subordination, voir le tableau des classes grammaticales) → par déduction je repère le verbe principal ( c'est le seul qui n'est pas introduit par un détecteur de verbe secondaire)

    SEULS LE SUJET DU VERBE PRINCIPAL ET LES GROUPES COMPLÉMENTS AUTOUR DU VERBE PRINCIPAL SONT ANALYSÉS.

     

    1. Je repère le groupe sujet ( attention aux sujets étendus) grâce à la formule suivante : C'EST + sujet + QUI + verbe principal + reste de la phrase

    4)Je repère les groupes compléments ( le reste de la phrase) grâce à la formule suivante : C'EST + groupe complément + QUE + sujet + verbe principal + reste de la phrase

    ATTENTION : NE PAS CONFONDRE LES COMPLÉMENTS DE VERBE ET LES COMPLÉMENTS DU NOM

     

    1. Je distingue les compléments du verbe ( COD/COI/COS, compléments essentiels) des compléments de phrase ( compléments circonstanciels) grâce aux trois manipulations ( voir tableau des questions) : déplacement, suppression, pronominalisation
    2. J'utilise les cartes mentales des fonctions pour trouver la fonction précise de chaque groupe

  • Vous trouverez une leçon complète par étapes, des exercices, des jeux et des évaluations sur le superbe genially de mes collègues de la Bande à Albus. 

    Vous pouvez aussi trouver une leçon plus "classique" sur le site Cours2français 

    Exercices : 

    - Exercice de reconnaissance Sur francaisfacile

    - Exercice de manipulation sur ortholud

    - Exercices à imprimer ( faites-vous corriger par un adulte ou votre professeur)


  • Je vous envoie vers le travail de mes collègues de la bande à Albus ! Vous serez entre de bonnes mains !!


  • Dans une phrase complexe ( qui contient plusieurs verbes conjugués), on appelle " verbe principal", le verbe qui porte le sens de la phrase.

    Exemple : Alors que j'en ai pris grand soin, les fleurs que j'ai cueillies hier sont déjà fanées. 

    Le verbe principal est le seul verbe de la phrase qui n'est pas introduit par un détecteur de verbe secondaire. 

    On appelle "détecteur de verbes secondaires" un mot subordonnant qui introduit une proposition dite subordonnée. 

    On distingue deux types de mots subordonnants : 

    •  Les pronoms relatifs ( qui, que, quoi, dont, où, lequel, duquel, auquel) 

    •  Les conjonctions de subordination ( puisque, parce que, lorsque, dès que, bien que...) 

     

    Exercice facile pour s'entrainer : ici 


  • Vous trouverez tout ce que vous avez besoin de savoir dans un premier temps dans cette merveilleuse création de mes collègues de "La bande à Albus" 

    Pour aller plus loin sur les compléments circonstanciels ( après la 6e) lisez aussi  la leçon complète sur cours2français.net : ici 

     

     

    Grammaire : Les compléments circonstanciels

     

    Exercices : 

    Cycle 3 --> donner la fonction des compléments circonstanciels

    Cycle 3/4 --> Complément d'objet ou complément circonstanciel ? 

    Cycle 4 --> Repérer puis donner la nature et la fonction des CC

    Cycle 4 -->donner la fonction des compléments circonstanciels

    Cycle 4 --> Donner la nature et la fonction des CC

    Cycle 4 (3e) --> Distinguer cause et conséquence : 1 et 2

     

     

     

    Pin It


  • Pour comprendre la différence entre la nature et la fonction d'un mot, rendez-vous sur la très bonne leçon de salle34.net  : ici 

    Pour apprendre les différentes classes grammaticales, rendez-vous ici 

    Les natures et les fonctions des mots

     

    Pour comprendre la notion de fonction, rendez-vous ici

     

    Les natures et les fonctions des mots

    Exercices pour donner la nature d'un mot : 

    françaisfacile

    françaisfacile

    ralentirtravaux

     

    Exercices autour des fonctions : 

    logiciel éducatif

    françaisfacile

    - restena.lu

    Pin It

  • Télécharger « Vocabulaire des émotions.pdf »


  • Attention : Pour maîtriser cette notion, il faut d'abord savoir parfaitement repérer un verbe conjugué. Revois la leçon en cliquant ici si nécessaire. 

     

    Phrase simple ou phrase complexe ? 

    - La phrase simple ne contient qu'un seul verbe conjugué. 

    - La phrase complexe contient plusieurs verbes conjugués. 

     

    La phrase complexe : 

    - Chaque groupe organisé autour d'un verbe s'appelle une proposition. 

    - Il y a trois types de propositions : la proposition indépendante, la proposition principale et la proposition subordonnée. 

    • la proposition indépendante fonctionne de manière autonome. Elle ne dépend d’aucune autre proposition, et aucune ne dépend d’elle.

      Exemple :
      Fiona termine le dessert à temps.
    • la proposition subordonnée n’est pas autonome. Elle dépend toujours d’une autre proposition, appelée principale, qu’elle vient compléter. Il existe plusieurs types de subordonnées.

      Exemple :
      Fiona a oublié d’acheter du lait quand elle a fait les courses.

      On ne comprend pas la phrase « quand elle a fait les courses » si elle n'est pas précédée de « Fiona a oublié d’acheter du lait ».

    • la proposition principale commande une proposition subordonnée qui la complète.

      Exemple :
      Fiona a oublié d’acheter du lait quand elle a fait les courses.

      On comprendrait la phrase « Fiona a oublié d’acheter du lait » même si elle n’était pas accompagnée de la subordonnée « quand elle a fait les courses ».

     

    Grammaire : Phrase simple / Phrase complexe

     

    Exercices :  

    Sur linstit.com

    - Sur françaisfacile

    Pin It

  • I.Le rôle du dialogue dans un récit  : 

    a) Le dialogue permet aux personnages de l’histoire : 

    -          D’établir un contact l’un avec l’autre pour faire connaissance

    -          De demander et de donner des informations et des explications

    -          D’échanger des points de vue et des arguments

     

    b) Pour le lecteur, le dialogue : 

    -          Fournit des informations sur le caractère, sur la condition sociale d’un personnage grâce au niveau de langue employé, auxverbes de parole et au contenu des propos

    -          Fournit des informations sur l’action

    -          Introduit une impression de vie et une illusion de réel dans le récit

    -          Développe certaines scènes en leur donnant de l’intensité

     

    II. La ponctuation dans le dialogue au discours direct : 

    - Le discours direct permet de reproduire fidèlement les paroles des personnages. C'est comme si on entendait parler les personnages. 

    Les guillements ouvrent et ferment le dialogue : «  …. »

    Pour signifier qu'un personnage prend la parole, on utilise les tirets. 

    Le nom des personnages est inséré grâce aux verbes de paroles, il n'est pas écrit en majuscules comme au théâtre.

     

    III. Les verbes de parole

    a) Pour traduire la façon dont les personnages parlent, l’auteur peut utiliser des verbes expressifs, appelés verbes de parole. L’auteur ainsi des informations : 

    - sur la voix et le ton des personnages (murmurer, crier, dire doucement)

    - sur les sentiments manifestés par les personnages (soupirer, dire avec étonnement)

    - sur les comportements des personnages (insister, couper la parole)

    b) Les verbes de parole peuvent être placés : 

    -Devant la parole rapportée : Suzanne déclara : « je me sens très seule. »

    -Dans une proposition placée en incise, c'est-à-dire à l’intérieur ou à la fin de la phrase. Le sujet est alors placé après le verbe : C’est vrai, déclara Suzanne, je me sens très seule.

    c) Boîte à mots : Les verbes de parole

    Verbes neutres : dire, raconter, déclarer, indiquer…

    Verbes indiquant la prononciation : bafouiller, bégayer, zozoter, marmonner, balbutier…

    Verbes indiquant le ton de la voix : crier, s’écrier, rugir, murmurer, chuchoter, clamer, hurler, s’exclamer, souffler, 

    Verbes indiquant un sentiment : regretter, s’étonner, se réjouir, s’emporter, s’attrister …

    Verbes indiquant que ce que dit le locuteur est vrai : assurer, affirmer, certifier…

    Verbes indiquant que ce que dit le locuteur est faux : prétexter, prétendre, mentir…

    Verbes servant à commencer, poursuivre ou interrompre une discussion : intervenir, commencer, poursuivre, continuer, ajouter, répéter, reprendre, conclure, interrompre…

    Verbes pour demander : demander, interroger, prier, supplier…

    Verbes pour répondre : répondre, répliquer

    Verbes pour ordonner : ordonner, exiger, interdire…

    Verbes pour montrer son accord ou son désaccord : approuver, accorder, admettre, contester, protester, contredire, réfuter, objecter…

    Verbes pour juger : se moquer de, railler, critiquer, médire, injurier, juger, féliciter, reprocher, accuser…

     

    Exercices sur les verbes de parole :

    Exercice 1 

    Exercice 2 

    Exercice 3 

    Exercice 4 

    Exercice 5 

    - Exercice 6

     

    Autres exercices à imprimer en cliquant ici. 


  •  

    Grammaire : Reconnaître un verbe conjugué

     

     

    Exercices : 

    Exercices pour trouver le verbe ( 10 exercices)

    Mettre les phrases à la forme négative

    Trouver le verbe et donner son infinitif ( 8 exercices)

     

    Pin It

  • Cette notion est indispensable pour lire et pour écrire. 

    Rappel de la leçon ici

    Grammaire : Reconnaître un nom

     

    Exercices : 

    Repérer les noms ( quatre exercices supplémentaires ici

    Nom propre et nom commun  ( trois exercices supplémentaires ici

    Genre et nombre du nom ( sept exercices supplémentaires ici

    Pin It

  •  

    1) Présent d'énonciation ou d'actualité

    Le présent est un temps qu'on utilise beaucoup à l'oral, dans une discussion par exemple, ou à la télévision pour annoncer les infos ou parler de la météo. C'est le temps du " ici et maintenant". 

    --> c'est le présent d'énonciation ou d'actualité ( = l'énonciation, c'est le discours). 

    exemple : Je viens t'annoncer que je suis enceinte. 

     

    2) Futur proche et passé proche 

    On peut utiliser le présent pour parler d'une action qui n'a pas encore eu lieu ou qui est déjà terminée .

    Si je dis " je mange une pomme", l'action est en cours c'est un présent d'énonciation. 

    Si je dis " je viens de manger une pomme", l'action est terminée, c'est une action qui appartient au passé --> c'est un passé proche ( on aurait pu dire " j'ai mangé une pomme il y a quelques minutes") 

    Si je dis " je vais manger une pomme", l'action n'a pas encore commencé --> c'est un futur proche ( on aurait pu dire " je mangerai bientôt une pomme") 

    Le verbe est conjugué au présent mais il exprime une action qui appartient au passé ou au futur. 

     

    3) Le présent d'habitude ou de répétition

    Le présent sert à parler d'une habitude au moment où l'on parle. C'est le présent d'habitude ou de répétition. 

    exemple : Je vais au collège tous les jours. Il me raconte sa journée tous les soirs. 

    (Si l'action répétitive n'a plus lieu au moment où l'on parle on utilisera alors l'imparfait d'habitude --> J'allais au collège tous les jours. Il me racontait sa journée tous les soirs. )

     

    4) Le présent duratif

    Il permet d'exprimer une action en cours, qui a commencé mais qui n'est pas terminée. On ne sait pas quand elle se terminera.C'est une action qui dure....jusqu'à quand ? on ne sait pas. 

    Il pleut depuis deux jours. Cela fait trois quarts d'heure qu'elle pleure. 

     

    5) Le présent de vérité générale 

    Si ce dont on parle est vrai tout le temps, alors on utilise un présent de vérité générale. Personne ne peut contester l'information. C'est toujours vrai, quelle que soit l'époque. C'est une vérité intemporelle. 

    Paris est la capitale de la France. --> c'est vrai en 1800, en 1915 et en 2018 ! 

     

     6) Le présent de description 

    Le présent permet aussi de faire un portrait ou une description. --> c'est le présent duratif ou descriptif. 

    Le verbe n'exprime pas une action mais un état, une caractéristique. 

    exemple : Rome est une ville magnifique. Valentin est un bébé souriant. 

     

    7) Le présent historique

    C'est celui que tu utilises en cours d'histoire ou quand tu fais la biographie d'un auteur en français. Le moment est précis, gravé dans la chronologie. 

    Victor Hugo naît en 1802 et meurt en 1885. 

     

    8) Le présent de narration 

    Lorsque l'on raconte au passé, on peut choisir de mettre en valeur des actions pour les rendre plus vivantes. On utilise pour cela un présent dit "présent de narration". 

    exemple : Il faisait sombre. Le héros avançait à tâtons. Il savait que le monstre n'était pas loin. Soudain, la bête féroce apparut ! Elle lui saute dessus, l'attrape avec ses griffes acérées et le dévore !! Notre pauvre héros ne survécut pas à cette rencontre ! 

    Les verbes d'action auraient dû être au passé simple. Mais le présent permet au lecteur de vivre l'action comme s'il y était. 

     

    Pour résumé, on utilise le présent : 

    - pour situer une action dans le temps ( 1,2,3), pour insister sur la durée (4) ou pour insister sur son intemporalité (5) 

    - pour décrire (6) 

    - pour raconter ( 7 et 8) 

     

     

    Grammaire : Quand utiliser le présent de l'indicatif ( = les valeurs du présent)

    Entraîne-toi : 

    - sur francaisfacile

    - sur francaisfacile ( plusieurs exercices) 

    - sur le site d'un collège

    - sur ortholud

     

     

    Pin It

  • Lequel est un pronom relatif. Il introduit une proposition subordonnée relative. Il a plusieurs formes selon l'antécédent ( = le mot qui est juste avant)

     

    Les pronoms lequel, laquelle, lesquels, lesquelles

    Fais les exercices suivants sans oublier de lire les leçons proposées à chaque fois : iciici et ici.

    Pin It

  •  

     

    Vocabulaire : les sensations et les émotions

    Apprendre à utiliser ces mots : 

    - Leçon et exercices sur francophonia

    - Exercices sur francaisfacile : iciici 

    - Exercices sur assistancescolaire

    - Exercices sur bonjourdefrance

    Exercice bilingue français/anglais

    Plus de fiches à imprimer en cliquant ici. N'hésite pas à en imprimer et à t'en servir lorsque tu as besoin à exprimer ce que tu ressens. Un petit exemple : 

     

    Vocabulaire : les sensations et les émotions

    N'hésite pas à faire des phrases avec ces mots en commençant par " je me sens...". Essaie ensuite d'expliquer pourquoi. 

     

    Pin It

  • Le vocabulaire de la poésie

    - Leçon (très) complète et exercices sur cours2français

    Exercice pour apprendre le vocabulaire générique de la poésie

    Exercice interactif pour revoir tout le vocabulaire de la poésie. 

    - Exercice pour apprendre à compter les syllabes. Un autre ici 

    Pin It

  • La proposition subordonnée relative est :

    - un groupe verbal ( = proposition)

    - supprimable et qui ne peut exister seule ( = subordonnée)

    - introduite par un pronom relatif: qui, que, dont, où, lequel, duquel, auquel ( = relative).

    La PSR complète toujours un nom.

    Enrichir et organiser sa phrase : la proposition subordonnée relative

    Exercices :

    -Créer une proposition relative pour éviter les répétitions : ici, ici

    - Utiliser le bon pronom relatif : ici , ici et ici

    - Reconnaître une proposition subordonnée relative : trois exercices sur ortholud

    - Exercices divers sur lingolia

    - Accord du participe passé avec un pronom relatif

    Pin It

  • Les expansions du nom sont des mots ou des groupes de mots qui permettent d'enrichir le nom. On s'en sert beaucoup dans les descriptions. Cela permet de détailler, préciser le groupe nominal.

    Exemple :

    Groupe nominal simple : Le chat

    Groupe nominal avec des expansions : Le chat gris de la voisine.

    Il y a plusieurs types d'expansions :

    - l'adjectif qualificatif ( un mot seul)

    Exemple :  Le chat noir

    - Le complément du nom ou groupe prépositionnel ( groupe nominal qui commence par une préposition --> à, de, par, pour, sans)

    Exemple :  Le chat de maman

    - La proposition subordonnée relative ( groupe verbal)

    Exemple : Le chat que j'ai adopté

    - L'apposition ( groupe nominal ou adjectif) 

    Exemple : Mon père, ce héros. 

     

    Exercices :

    Exercice pour repérer un groupe nominal enrichi sur cours2français 

    Exercices pour distinguer l'adjectif, le complément du nom ( groupe prépositionnel) et la proposition subordonnée relative : ici, ici et ici.

    Exercices pour créer des groupes nominaux enrichis à imprimer : ici


  • Voici quelques exercices et images pour apprendre le vocabulaire lié au théâtre ( le lieu) et le genre théâtral. 

    Vocabulaire : le théâtre

    Vous trouverez un quizz ici  et un autre

    Pour faire un jeu de devinettes, cliquez ici. 

    Vous trouverez également plusieurs exercices en cliquant ici

    Deux jeux : mots mêlés, mots croisés, autres mots croisés

     

     

    Pin It

  • Vous trouverez un rappel de la leçon et des informations complémentaires ici

    Vous pouvez faire un exercice pour commencer ici

    Vous pouvez vous entraîner sur le site lelivresoclaire ici. Vous pouvez créer un compte gratuit pour avoir les corrections des exercices. ( l'exercice 1 correspond à ce que nous avons fait en classe + des notions vues en primaire). 

    Grammaire : Les compléments du verbe

     

     

    Pin It

  • Rappel : Les synonymes sont des mots qui ont le même sens ou un sens proche. 

    Les antonymes sont des mots de sens contraire. 

     

    Vocabulaire - Les synonymes

    Voici quelques liens pour vous entraîner : 

    - Des exercices sur français facile : ici, ici et ici 

    Un dictionnaire de synonymes

    - Des jeux : ici, et ici

     

    Pin It

  • Rappel : On dit que des mots sont de la même famille lorsqu'ils ont le même radical. 

    Vocabulaire : Les familles de mots

    Voici des exercices pour vous entraîner : 

    des exercices à imprimer 

    -  d'autres exercices à imprimer 

    - sur français facile

    exercice facile : trouver l'intrus ; un autre ici 

     


  • Vocabulaire - Le champ lexical

    Voici des exercices pour vous entraîner : 

    - sur français facile :  ici et ici

    sur cours2français 

    des exercices faciles à imprimer

    - Exercices à imprimer avec corrigés :  ici, ici et ici ( un peu plus difficile)

     

    Pin It

  • Figure de style : l'anagramme

    Voici quelques jeux et exercices pour vous entraîner à trouver des anagrammes : 

    Un exercice facile à imprimer

    Un jeu facile en ligne

    Un exercice sur français facile

    - Anagrammes fléchées ( un peu difficile, faites-vous aider)

    - Pour les plus férus d'anagrammes, voici un générateur d'anagrammes

    Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique