• Lecture

    La rubrique " le coin des enseignants" est destinée, comme son nom l'indique aux professeurs de lettres. 

    Les élèves n'y trouveront aucune réponse aux devoirs ni aucune aide pour progresser ! Pour cela, rendez-vous dans les autres rubriques qui sont faites pour les élèves ! :) 

     

  • J'adore étudier le Horla de Maupassant. Je ne m'en lasse pas ! Il y a trois ans, j'ai fait un escape game dans ma classe. Les élèves incarnent les domestiques : ils ont une heure pour s'échapper de la maison en feu ! La salle est plongée dans le noir, seule l'incendie projeté au tableau éclaire la pièce. Une ambiance sonore effrayante plonge les élèves dans l'ambiance ! 

    J'ai fait quelques achats pour le jeu, j'espère pouvoir les réutiliser quand les conditions sanitaires seront meilleures. Voici les documents pour réaliser ce travail dans vos classes et quelques photos du jeu.

    J'ai fait le jeu en demi-groupe. Les élèves ont réussi pour la plupart. Enfin, ils ont réussi le jeu mais ils n'ont pas survécu pour autant ! La fin de la nouvelle est tragique : rien ne peut sauver le narrateur...

    Les élèves étaient un peu frustrés au départ car ils ont eu l'impression d'avoir "perdu" mais ils ont aimé la chute quand même ! Ils ne s'attendaient pas à être piégés ainsi ! 

    N'hésitez pas à me faire des retours si vous utilisez mon activité et pensez à citer vos sources si vous réutilisez mon travail ! Merci :) 

    Télécharger « Escape Game Horla 4e.pdf »


    votre commentaire
  • Pour aider mes élèves à mieux rédiger leurs réponses, j'ai mis en place la méthode REP ( rien à voir avec les établissements prioritaires, REP comme réponse !). 

    Je montre aux élèves un diaporama ( qui est par ailleurs disponible sur ce site, partie méthodologie) et on le commente ensemble. Le texte qui sert d'exemple est un texte que je fais avec mes 6e en début d'année. 

    Les élèves recopient la première page du diapo ( ou je fais une capture d'écran de la première page et j'imprime). J'insiste sur le fait qu'on ne peut pas toujours faire apparaître les trois parties ( comme cela est montré dans le diapo-exemple) et j'explique aux élèves qu'il faut toujours adapter sa phrase à la question.

    A partir de cette méthode, je force les élèves à mettre en évidence les lettres qui correspondent à chaque partie de leur réponse. On peut définir un code couleur aussi : bleu pour le R, rouge pour le E, vert pour le P.  

    Quand je corrige les évaluations, si la réponse est incomplète, j'écris dans la marge la lettre qui correspond à l'erreur. A partir de cette méthode, je force les élèves à mettre en évidence les lettres qui correspondent à chaque partie de leur réponse. On peut définir un code couleur aussi : bleu pour le R, rouge pour le E, vert pour le P.  Quand je corrige les évaluations, si la réponse est incomplète, j'écris dans la marge la lettre qui correspond à l'erreur. 

    Pour la correction, je prélève des réponses incomplètes dans les copies  et je demande aux élèves de trouver ce qui ne va pas et de proposer une meilleure réponse ( je choisis en général les questions qui ont été ratées par plusieurs élèves comme ça je corrige le contenu de l'évaluation en même temps). 

    Pour les élèves qui ont des difficultés à reprendre les termes de la question et à introduire des citations, je donne des exercices de ce style : 

    Aux élèves qui ont bien compris la méthode, je propose d'approfondir la reformulation du texte et l'explication (E) ainsi que l'analyse des exemples.

    Vous pouvez télécharger si vous le souhaitez les affiches à mettre en classe : 

    Télécharger "Méthode REP"

    Pin It

    1 commentaire
  • Enseignants - Organiser un chocolat littéraire !

    Plusieurs fois par an, j'organise pour toutes mes classes un Chocolat Littéraire, avant les vacances en général. Cela permet de terminer la période en douceur et de donner une lecture plaisir pour les vacances . J'adore cette activité et, vous l'aurez peut-être compris, c'est elle qui a donné son nom à mon site ! Associer gourmandise et lecture, tout un programme ! 

    Le principe est extrêmement simple : Je travaille avec le documentaliste et nous faisons une sélection des livres que nous aimons et qui plaisent en général aux élèves. La séance se passe au CDI et dure une heure.

    Les élèves sont confortablement installés sur des petits coussins, poufs, chauffeuses. Ou par terre si on a la chance d'avoir une belle moquette au CDI. Chacun choisit une position qui lui plait. 

    Nous présentons chacun notre tour des livres : l'objectif est de donner envie aux élèves donc je n'hésite pas à mettre en scène mes présentations, lire des passages que j'aime, créer un suspense en livrant quelques éléments de l'intrigue...

    Environ 20 minutes avant la fin de la séance, les élèves font leur choix et chacun repart avec un livre. 

    Et le chocolat dans tout ça ? 

    Pendant la séance, j'offre à chacun des chocolats. Il faut nécessairement que ce soient des chocolats emballés et il faut informer les parents à l'avance que nous allons faire ça. Il faut s'assurer qu'il n'y a pas de contre indications médicales chez nos élèves. Ce n'est pas une grosse contrainte : en général, les élèves qui ne peuvent pas manger de chocolats le savent. Quand c'est le cas, je prévois autre chose pour les élèves concernés. 

    Il m'est déjà arrivé de servir du chocolat chaud aux élèves. C'est encore plus convivial mais c'est toute une organisation : je le fais si j'ai un peu de temps avant ( une récréation par exemple) et je réquisitionne deux ou trois élèves pour m'aider. 

    En ce moment, avec le protocole, on évite le chocolat chaud. On glisse simplement le petit chocolat sous le masque et voilà. 

    Bien évidemment, avant chaque séance de Chocolat Littéraire, je demande l'autorisation du chef d'établissement ( je lui dis qu'il peut venir manger des chocolats lui aussi, ça aide à le convaincre :D) 

    La sélection des livres 

    Pour donner envie aux élèves de dévorer des livres il faut qu'ils soient appétissants ! Je ne présente que des livres que j'ai lus et aimés ou que je connais bien de réputation. J'ai ma petite sélection de chouchous qui marchent à tous les coups ! Je choisis des livres pour tous les niveaux, il y en a pour tous les goûts ! Il m'arrive même de proposer des BD adaptées de romans pour les plus petits lecteurs. 

    Parfois il y a un thème : l'autobiographie, les romans d'amour, la ville, la science-fiction... cela dépend de la séquence en cours. J'utilise pour cela mes listes de lecture. 

    Mais parfois il n'y a pas de thème. En octobre par exemple, les élèves ont pu choisir des oeuvres de tout genre et de thèmes très différents. Ce n'était pas lié à une séquence, c'était vraiment que pour le plaisir. 

    Cette année, ma collègue documentaliste a disposé la sélection sur des tables : les livres étaient classés par thèmes et sur chaque livre il y avait un post-it avec quelques mots clefs. Cela a beaucoup aidé les élèves dans leur choix. 

    Petits détails pour l'organisation

    La deuxième partie de séance peut être un peu bruyante et parfois brouillon : il arrive que des élèves se disputent un livre ; d'autres sont perdus et ne savent pas quoi choisir. Il y a aussi ceux qui prennent un livre sans s'inscrire dans les registres ( on ne sait donc pas qui a quoi). Il arrive aussi que la réserve de chocolat soit pillée pendant que je suis occupée... 

    Pour éviter ces petits désagréments, il faut bien cadrer les choses au départ et s'organiser. 

    Je prends toujours quelques minutes à chaque étape de la séance pour expliquer le fonctionnement et les règles. Ca parait évident mais quand on est dans le vif de l'action on a tendance à oublier les règles élémentaires ! 

    Lorsqu'un élève a choisi un livre : 

    - il doit s'inscrire auprès de la documentaliste si c'est un livre du CDI ou auprès de moi si le livre provient de ma réserve personnelle 

    - il s'installe dans un coin du CDI pour commencer sa lecture en attendant la sonnerie. 

    Si deux élèves veulent le même livre : ils doivent négocier entre eux avec calme et bienveillance ! Il y aura d'autres occasions de prendre ces livres. 

    Parfois j'organise des séances d'échange de livres au retour des vacances. Cela fonctionne bien. Si je fais le projet Père-Noël secret, les élèves peuvent émettre un voeu précis : c'est l'occasion de demander au Père-Noël le livre qu'ils n'avaient pas pu avoir au Chocolat Littéraire. 

    Si un élève se rend compte en lisant qu'il a fait un mauvais choix, il peut le changer sans aucun problème. Le but est d'aimer ce qu'on lit ! 

    La restitution de lecture

    Mes élèves ont un cahier de lecteur.Je leur laisse en général 3-4 semaines pour lire. Si c'est un livre à lire pendant les vacances, je laisse toujours un peu de temps avant et un peu de temps après. 

    Si l'élève n'a pas fini son livre au moment de rédiger le cahier, il peut très bien le faire quand-même, en précisant qu'il n'a pas fini. Cela n'empêche pas de donner son avis. Dans ce cas-là, je demande de formuler des hypothèses sur la fin de l'histoire. Ca ne me dérange pas que l'élève finisse en décalé : l'objectif est vraiment que les élèves prennent du plaisir à lire. Si cela leur prend plus de temps ce n'est vraiment pas grave. 

    J'adore lire les compte-rendu, surtout si j'ai lu moi-même le livre. Cela me permet d'échanger avec l'élève et de partager mes impressions aussi. C'est toujours un beau moment de partage. 

    Le Chocolat Littéraire est vraiment un moment convivial centré sur le plaisir de lire et d'être ensemble. C'est un séance très appréciée par les élèves ( et un outil de pression pour moi aussi parfois : ils savent que je ne le fais qu'avec les classes sympathiques !).

    J'espère vous avoir donné envie d'en organiser pour vos classes ! 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Il y a quelques années, la documentaliste de mon collège avait imprimé des étiquettes cadeau pour Noël. Les élèves pouvaient « offrir » un livre du CDI à leur famille. J’avais adoré l’idée du livre-cadeau.

    Depuis j’ai expérimenté plusieurs fois le projet «  Père-Noel ». L’objectif est de choisir un livre pour un camarade et de lui « offrir » avant les vacances de Noël. J’ai fait ce projet avec des 6e plusieurs années et cette année ce sera avec des 3e. Je me dis qu’avec l’année chargée qu’ils ont et le programme assez morose, ça ne leur fera pas de mal de mettre un peu de paillettes dans leur année !

    Il y a plein de façons de mener ce projet et je ne le fais pas tout à fait de la même façon cette année. Chacun peut adapter l’idée à ses classes et ses envies. Voici comment je vais m’organiser cette année. Je vous donne le planning détaillé pour que ce soit plus concret.

    Vendredi 19 novembre : présentation du projet. Chaque élève va être le « Père-Noel » d’un autre élève. Il va falloir choisir un livre, le lire et l’offrir. Le livre reçu avant les vacances devra être lu pour mi-janvier. J’ai fait un petit diaporama rigolo avec la musique de Noël. Ça a beaucoup plu aux élèves même si la perspective de lire deux livres en 7 semaines ne correspond pas à leur vision du « cadeau idéal » !

     

    C’est moi qui désigne les Père-Noel de chacun. Comme je veux que chacun lise le livre qu’il offre, je veux qu’ils apprécient leur lecture et qu’ils choisissent un livre qui correspond au profil de lecteur de chacun. Pour connaître leurs goûts et les aider dans leurs choix, les élèves ont rempli un petit questionnaire. Cela me sert de base pour faire les « binômes ».

    Travail d’écriture pour la prochaine séance : rédiger la lettre au Père-Noel : il s’agit d’écrire une lettre en respectant les codes du genre. Il faut se présenter, parler de ses goûts de lecteur et demander au Père Noël un beau cadeau ( l’occasion pour eux de s’amuser avec les codes de la « lettre au Père Noël » et de retomber un peu en enfance aussi !). Cette lettre doit être joliment présentée et décorée ( le but du projet est aussi de se faire plaisir et de faire plaisir aux autres). On peut aussi ajouter des dessins ou des friandises pour le Père Noël dans son courrier si on le souhaite !

    Semaine du 21 novembre : Je vais distribuer à chaque élève son enveloppe « mission ». Celle ci contiendra : le nom de l’élève à qui il faut offrir le livre, la lettre et le profil de lecteur, les consignes concernant les prochaines étapes du projet ( choses à faire et calendrier). Cette séance se déroulera en demi groupe, au CDI avec l’aide de ma collègue documentaliste. Nous avons dressé une liste de livres en fonction de ce que nous avons lu dans les profils de lecteur.

     Télécharger le courrier "mission"

    Le coin des enseignants : Le Pere-Noël secret

     

    Lundi 13 décembre : les élèves devront avoir lu le livre qu’ils ont choisi. Ils le rapportent en classe, emballé dans un petit paquet cadeau. Je leur ferai écrire en classe une deuxième lettre. Ce sera la réponse du père noël à la première lettre. Il faudra remercier pour la lettre, présenter le cadeau choisi et formuler ses vœux pour les fêtes. J’aimais beaucoup lire les lettres des 6e, c’était toujours très émouvant. Je pense que celles des 3e seront très belles aussi ! Je récupère les lettres, je les corrige vite vite et ils mettent en forme pour le jeudi qui suit. Je mets à disposition des élèves une caisse pleine de papiers de couleur, d’enveloppe et de décorations en tout genre.

    Jeudi 16 décembre : les élèves apportent leur carte de voeux et peaufinent leurs paquets. Il faut prévoir les retards, les absents et les oublis aussi. J’ai toujours des livres en stock et de quoi écrire des lettres au dernier moment ! Pour que personne ne reparte sans rien le vendredi.

    Vendredi 17 décembre : j’utilise le sapin installé dans le collège pour faire la cérémonie de remise des paquets. Cette année il y a même un dress code : on essaie de mettre une tenue festive ( si possible). Je pense que le chapeau de Mère-Noël sera de sortie ! Je dispose tous les paquets sous le sapin et chacun reçoit le sien. C’est un moment que j’adore ! Les élèves ont les yeux qui brillent c’est trop beau à voir.

    Quand chacun a reçu son paquet, on se rend au CDI pour l’ouvrir et découvrir la lettre et le livre. Cette année les élèves découvriront aussi qui est leur Père Noël secret : en théorie, ils ne doivent pas se révéler avant ! j’attends de voir, je n’y crois pas trop ! Un élève de la classe a promis des chocolats pour tout le monde ( «  et même pour la prof ») si une certaine fille de la classe arrive à garder le secret.  Le challenge est lancé ! 

    Pendant la séance du 17, les élèves commencent aussi à lire tranquillement. J’apporterai des chocolats aussi bien sûr ! :) 

    Le livre reçu doit être lu pour le 14 janvier. 

     

    Voilà, j’espère que ma « petite » description vous a donné envie de vous lancer. Le genially est réutilisable n’hésitez pas à le reprendre à votre sauce ! Et racontez moi votre expérience si vous aussi vous vous lancez dans l’aventure du Père-Noel secret ! 

    Pin It

    1 commentaire
  • Puisque mes élèves de 4e ont adoré l'enquête autour du réalisme, j'ai fait une version 3e pour commencer la séquence sur l'autobiographie. 

    Les élèves sont en îlot, par groupe de 4. Chacun a un rôle grâce aux cartes rôles qui définissent aussi les groupes de façon aléatoire. 

    Le "chercheur" va chercher les missions disposées sur une table. 

    C'est l'occasion aussi de leur faire choisir un livre à lire à la maison. J'ai donné une liste de lecture avec des mots clefs : cette liste va aussi aider les élèves à réfléchir aux différents thèmes et formes de l'autobiographie. 

    Télécharger « Liste de lecture récits autobiographiques.odt »

    Télécharger « 3e- Enquetes sur les représentations de soi.pdf »

     

    Organisation de la séance : 

    - L'objectif : comprendre les caractéristiques et les enjeux de la représentation de soi dans les arts pour pouvoir remplir une carte mentale de synthèse à la fin de l'enquête. 

    - Pour cette enquête j'ai imposé un ordre à suivre pour les missions ( deux ordres différents pour éviter d'avoir trop de photocopies/plastifications à faire). Les missions sont liées les unes aux autres et chacune permet d'avancer la réflexion. 

    - Le "scribe" du groupe prend des notes au fur et à mesure : ces notes doivent être claires pour pouvoir être réutilisées au moment de la synthèse. Ils peuvent faire des cartes mentales aussi ( pour la mission peinture par exemple ça s'y prête bien).

    - Les élèves font appel à moi ( avec le tétra-aide) pour valider les missions. Je complète leur carte ilot ( 1 ou 2 points par mission). C'est l'occasion d'approfondir avec chaque groupe et de faire des mini-cours particuliers. J'aime beaucoup ces moments d'échange : les élèves se sentent vraiment concernés puisqu'ils sont que 4 face à moi. 

    - Lorsque tous les groupes ont terminé nous prendrons un temps de synthèse collective pour compléter la carte mentale. 

    Elle est ici

    - Je donnerai aux élèves un dossier avec les textes et les tableaux pour qu'ils gardent une trace. Ils pourront notamment s'en servir pour l'oral du brevet s'ils le souhaitent. 

    - La séance prend du temps mais la séquence sera déjà bien avancée. Et surtout les élèves sont contents de travailler et s'investissent vraiment donc ça vaut le coup. 

    En complément, il y a un petit cahier d'écriture à remplir pendant la séquence ( essentiellement en classe lors de moments détente entre deux heures ou en fin de journée). Les élèves feront aussi leur dossier "moi" à faire à la maison pendant les vacances et en lien avec les activités faites en classe ( il faudra par exemple faire son autoportrait-robot).

    N'hésitez pas à utiliser cette séance ou à vous en inspirer ! Faites-moi un retour si vous utilisez mon travail, cela me fait toujours plaisir ! 

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Cela fait des années que je propose aux élèves un diaporama pour présenter le réalisme dans les arts : je leur montre des affiches de film, des tableaux, des sculptures. Ils font des remarques et disent si les oeuvres sont réalistes selon eux ( sans définition préalable). Je note leurs observations au tableau au fur et à mesure et à la fin de la séance ils font une synthèse. Nous complétons au fur et à mesure de la séquence grâce aux textes de Maupassant. Après cette séance d'introduction, nous étudions Aux champs dans le détail. La Parure est lue à la maison et étudiée en classe sous forme de parcours de lecture. D'autres nouvelles de Maupassant sont données en lecture cursive. 

    Cette année, j'ai eu envie de faire cette séance en autonomie pour introduire les groupes et m'assurer que tous les élèves s'investissent. J'ai donc adapté mon diaporama pour créer une grande "Enquête" au cours de laquelle les élèves ont découvert le courant réaliste. 

    Mise en place :

    Des enveloppes "mission" sont disposées sur le bureau :   les élèves les prennent au fur et à mesure. Seul un élève par groupe est autorisé à se déplacer.

    L'ordre des missions importe peu (sauf pour la mission finale qui doit être faite en dernier). Cela évite de tout imprimer en 29 exemplaires ( chaque élève a sa propre carte mentale par contre). Les feuilles sont plastifiées et les élèves écrivent dessus avec un feutre effaçable. Pour que tous les élèves puissent voir les fiches, il faut prévoir que chaque groupe prend deux fiches missions identiques en même temps ( sinon deux élèves lisent la mission et les autres attendent...). Il faut prévoir une quantité suffisante d'exemplaires de chaque mission pour éviter qu'un groupe se retrouve sans rien ! ( j'ai imprimé 10 exemplaires de la mission lecture par exemple car c'est la plus longue). 

    Enseignant - Les élèves mènent l'enquête ! ( séance d'introduction au réalisme)

    Voici le tableau des missions et mes objectifs pédagogiques : 

    La mission finale est une carte mentale à compléter (à télécharger ici). Pour la mission BONUS, je demanderai aux groupes qui terminent en premier d'écrire un paragraphe de synthèse à partir de leur carte mentale. Je m'en sers pour proposer une leçon "classique" à la classe ( que je tape pour gagner du temps). 

    Télécharger « ENQUETE objectifs + films.pdf »

    Cliquez ici pour télécharger le document en format PDF 

    Cliquez ici pour accéder à la version modifiable des activités ( pensez à dupliquer le canva avant de le modifier ! merci). 

    Comptez 4h pour mener à bien cette activité et faire un retour collectif sur la carte mentale finale. Cela prend du temps mais ça vaut le coup ! La séquence sera déjà bien entamée ! Les élèves ont adoré ce travail et me réclament d'autres activités de ce genre ! J'ai adoré les voir réfléchir et construire leur définition du réalisme. Remplir la carte mentale a été vraiment facile pour la majorité des groupes ; ils ont vraiment bien compris les caractéristiques du réalisme. Je suis vraiment satisfaite de cette première expérience de " Les élèves mènent l'enquête" qui ne sera sans doute pas la dernière ! 

    Si vous utilisez mon travail n'hésitez pas à me faire des retours, cela m'intéresse beaucoup ! 

     

    Pin It

    1 commentaire
  • J'ai mené plusieurs années un projet lecture en 6e : " Le cadeau de Noël". C'est faisable à tous les niveaux. L'idée est d'"offrir" ( = prêter) un livre du CDI ou de sa collection personnelle pour Noël.
     
    Les étapes du projet :
     
    - Début novembre : Chaque élève tire au sort le nom d'un camarade de sa classe. Il faut choisir un livre qui peut plaire à son camarade et qui correspond à son niveau de lecteur. Cela nécessite de bien connaître son destinataire. Cela favorise les liens entre les élèves quand ils jouent le jeu. Je les encourage à vraiment bien choisir, c'est un cadeau, c'est Noël, il faut faire plaisir ! 
    Les élèves doivent avoir lu le livre qu'ils offrent. Tous ne sont pas sérieux et il faut les aiguiller et les relancer régulièrement. La documentaliste et moi aidons ceux qui sont un peu perdus. 
     
    - Début décembre : Chaque élève doit avoir choisi son livre ( un roman ou un recueil d'histoires obligatoirement). J'organise un atelier d'écriture : "Ecrire une carte de voeu". C'est un travail en deux paragraphes : 
    1) Parler des vacances de Noël, des projets, des cadeaux que l'on voudrait avoir...
    2) Présenter le livre que l'on offre et justifier son choix. 
    C'est l'occasion de travailler sur la lettre et ses codes ( beaucoup d'élèves n'ont jamais écrit de lettre...). 
    Les élèves peuvent ajouter des mots personnels s'ils le veulent. 
    Je récupère les lettres, je corrige l'orthographe et j'évalue le travail d'écriture. Je leur rends très vite pour qu'ils aient le temps de préparer la suite. 
    Je fais la liste de qui prête quoi à qui, pour qu'aucun livre ne se perde !
     
    - Une semaine avant les vacances : Chaque élève doit rapporter le livre qu'il aura soigneusement emballé dans un joli paquet. La lettre devra être mise au propre. Les élèves ont la possibilité d'ajouter un autre livre bonus ( une BD, un manga, un magazine, un autre roman...). Ils peuvent aussi mettre des petits cadeaux. Il est indispensable de fixer la date de rendu des paquets une semaine à l'avance pour que les étourdis le rendent pour le jour J ! 
     
    - Lors du dernier cours avant les vacances : Je dispose tous les paquets au pied du sapin du collège et les élèves s'assoient autour ( si vous avez l'aide du documentaliste ou d'un surveillant c'est mieux si vous avez peur qu'un paquet ne disparaisse le temps que vous alliez chercher les élèves...). On distribue les paquets et c'est toujours un beau moment. Quand tout le monde a son paquet, nous nous rendons au CDI pour l'ouverture des paquets. 
    Certains élèves ont déjà lu le livre qu'on leur a offert ou n'aiment tout simplement pas. Je leur laisse la possiblité de changer mais il faudra qu'ils expliquent ce changement à l'expéditeur. 
     
    - Au retour des vacances : Chaque élève doit avoir lu livre qui lui a été offert. J'organise un deuxième petit atelier d'écriture. Les élèves écrivent une une nouvelle lettre sur le modèle de la première : un paragraphe pour parler des vacances, des fêtes ; un autre pour remercier du cadeau et donner son avis sur le livre. Ils doivent bien développer la partie "donner son avis". J'évalue la forme de la lettre et leur capacité à donner leur avis.
     
    Compétences travaillées lors de ce projet ( hors Domaine 1) : 

    DOMAINE 2 : Les méthodes et outils pour apprendre --> Etre autonome, savoir utiliser le CDI. 

    DOMAINE 3 : La formation de la personne et du citoyen --> Développer sa sensibilité, Justifier ses choix, Respecter les autres, 

    DOMAINE 5 : Les représentations du monde et de l'activité humaine -->Développer sa créativité. 

     
    Les élèves adorent ce petit projet lecture, ça marche très bien et ils ont encore plus envie de lire le livre parce qu'il a été choisi pour eux et qu'ils veulent faire honneur au copain qui l'a offert. Cela crée des liens entre les élèves aussi quand ils jouent bien le jeu.

    votre commentaire
  • Depuis plusieurs années, je propose à mes élèves de choisir leur lecture cursive. Je le fais deux-trois fois dans l'année environ. Ces lecture sont en lien avec nos séquences et complémentaires des lectures imposées, indispensables pour forger la culture littéraire de nos élèves. 

    Pourquoi demander aux élèves de choisir eux-même leurs lectures ? 

    - Pour mieux prendre en compte l'hétérogénéité des élèves : j'enfonce une porte ouverte mais nos élèves n'ont pas tous les mêmes capacités ni les mêmes goûts. Quand on impose la lecture, on sait qu'on va laisser une partie de nos élèves de côté. Dans les listes de lecture, je propose plusieurs niveaux de lecture et j'indique toujours des mots clefs pour les aider à choisir. 

    Quand je présente les listes, je précise que pour coller aux exigences de leur classe, il faudrait idéalement lire du niveau 2 en début d'année et du niveau 3 en début d'année. Mais ils sont libres entièrement de choisir et ils ne seront pas mal vus s'ils choisissent un livre de niveau 1. Chacun doit choisir un livre qui lui correspond. On ne prend pas un niveau 1 par facilité, chacun doit être honnête avec lui-même et faire de son mieux. Rien n'empêche de se lancer des défis en prenant des livres un peu difficiles et de revenir à quelque chose de plus simple ensuite. 

    J'insiste beaucoup sur la nécessité absolue de se faire plaisir et de choisir en fonction de ses goûts ! 

     

    - Pour impliquer les élèves : En leur donnant le choix, on force les élèves à s'impliquer dans leur lecture. Choisir son livre ça entraîne une certaine responsabilité. Je précise toujours aux élèves qu'ils ont le droit de changer et que si le livre ne leur plait pas, ils peuvent ( doivent !) changer. Rien ne les oblige à se forcer à continuer une lecture qui ne leur convient pas. Ca demande de s'organiser, de choisir le livre à l'avance, de choisir un livre qui leur plait pour de vrai ( et pas parce qu'il est court ou que c'est le premier qui est tombé sous la main). C'est beaucoup moins facile finalement de devoir choisir soi-même son livre. Ca nécessite de se connaître un peu, de savoir ce qu'on aime. Et on ne peut pas reprocher au prof le choix du livre ! 

     

    - Pour développer le plaisir de la lecture : Je pense que c'est notre mission première en tant qu'enseignants de Lettres : donner envie à nos élèves de lire. Leur montrer la richesse de la littérature ( classique ou jeunesse). On a la chance d'avoir à notre portée une infinité de livres différents. Ce n'est pas possible que le livre idéal n'existe pas pour eux. Je dis toujours aux élèves que chaque lecture les rapproche un peu plus de leur livre idéal : à la fin de chaque lecture, ils doivent faire le point sur ce qui leur a plu ou non pour mieux choisir la prochaine fois. Ca demande de s'investir, ce n'est pas si facile que ça, la quête du livre parfait, mais ça vaut tellement le coup ! 

    Les élèves sont en général bien contents de pouvoir choisir leur livre et en général ils aiment ce qu'ils choisissent. Il faut les guider parfois, les forcer un peu mais globalement je suis satisfaite des résultats. 

    Pour les aider dans leur choix, je leur donne ce petit questionnaire en début d'année : 

    Comme j'ai lu la plupart des oeuvres de chaque liste, je peux les guider. La première fois, j'emmène les élèves au CDI pour qu'ils apprennent à naviguer dans les listes de lecture. C'est très pratique de pouvoir utiliser mon site, ça me permet de créer des liens vers Babelio ( et ça évite les photocopies inutiles). Une fois qu'ils ont compris le principe, les élèves peuvent choisir tranquillement à la maison ( il faut tout de même souvent leur rappeler de s'en occuper bien évidemment ^^). 

    Les compétences travaillées par le biais de la liste de lecture ( hors domaine 1)

    - DOMAINE 2 : Les méthodes et outils pour apprendre --> Etre autonome, Chercher des informations, Utiliser le numérique, savoir utiliser le CDI. 

    - DOMAINE 3 : La formation de la personne et du citoyen --> Développer sa sensibilité, Développer son sens critique en justifiant ses choix, Apprendre à se connaître. 

    - DOMAINE 5 : Les représentations du monde et de l'activité humaine --> Se forger une culture. 

     

    Toutes les listes de lecture que je propose sont disponibles ici. N'hésitez pas à me demander de nouvelles listes.( je n'ai pas eu de 5e depuis plusieurs années donc j'ai peu de listes pour ce niveau...).  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique