•  

    • Une guitare pour deux, M. Amato */**  ( musique, correspondance, amitié, amour, confidences, adolescence, famille)  (médiathèque - Grans REA AMAT)

    • Zéro, le monde, F. Martin */** ( adolescence, amitié, crise d'adolescence, humour.) ( médiathèque - Istres R.MART)

       

    • A comme aujourd'hui, David Levithan ** ( aventures, adolescence, amitié, secret, fantastique) ( médiathèque)

    • Faux raccord, P. Nilsson ** ( suspense, adolescence, amour fou, désespoir) ( médiathèque - Miramas, REA NILS )

    • Je ne sais plus pourquoi je t'aime, G. Zevin ** (amnésie, adolescence, amour, amitié, rencontres) ( médiathèque - Istres REA ZEVI)

    • Pourquoi ça fait mal ? , R. Hausfater **  (amour passionné, déception, jalousie, adolescence) ( médiathèque - Istres RA HAUS)

    • Au clair de la Louna, Kochka ** (autisme, famille, solitude, rencontre) ( médiathèque - Fos-sur-mer RA KOCH)

    • Des barreaux plein les yeux, M. Cantin ** ( prison, adolescence, délinquance, amour fou, mystère, apprentissage de la vie) ( médiathèque - Istres, RA CANT)

    • Twilight, S. Meyer ( fantastique, vampires, aventures, mystère) ( médiathèque - Fos, RIA MEYE 1 – les trois tomes sont disponibles) **

       

    • Ensemble c'est tout, A. Gavalda ***  ( amitié, amour, rencontres, vie sociale, vieillesse, entraide) ( médiathèque - Fos-sur-mer, R. GAVA)

    • Deux petits pas sur le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand *** (livre pour adultes, histoire vraie, témoignage, famille, maladie, handicap, solidarité) ( médiathèque )

     


    votre commentaire
  • J'aime beaucoup étudier la poésie au collège car c'est souvent le genre que les élèves aiment le moins ! Ils associent la poésie à la récitation, aux rimes, aux vers...Ils voient la poésie comme un truc de vieux qui ne les concerne pas ! C'est donc un challenge de leur faire aimer la poésie et j'adore les défis ! Je me suis régalée à chercher le thème et les textes de cette séquence et je suis assez contente du résultat : les élèves accrochent et même s'ils ne deviennent pas des fanatiques de poésie, ils reconnaissent que c'est un beau genre et que les poètes sont talentueux ! C'est déjà une belle victoire ! 

    Titre de la séquence : " Aimer de tout son corps" : Les effets de l'amour sur le corps dans la poésie lyrique de l'Antiquité à nos jours. 

    Objet d'étude : Dire l'amour

    Lien avec les autres séquences de l'année : 

    - Séquence précédente : Les Misérables de Victor Hugo ( on peut faire la transition entre les deux séquences en faisant le point sur les différentes relations amoureuses du roman) 

    - Séquence suivante : Le Cid de Corneille ( la séquence poésie permet de préparer les élèves au texte versifié de Corneille + le thème en commun bien sûr). 

     

    Tableau synoptique de la séquence 

    J'ai choisi d'axer toute la séquence autour du corps. Les textes choisis ont tous de nombreux points communs : cela me permet de travailler les mécanismes d'analyse littéraire. On retrouve d'un texte à l'autre les mêmes outils d'analyse, les mêmes procédés d'écriture : cela permet d'emmener les élèves vers une lecture autonome des textes. C'est un peu artificiel car ils le font par mimétisme mais cela les oblige à s'approprier les outils et à reformuler avec leurs mots. 

     Projets en lien avec cette séquence : 

    Mini-projet Saint Valentin 

    Projet slam 

     

    Lecture cursive : 

    * Pour cette séquence, je donne une liste de lecture. ( voir article sur les listes de lecture

    Liste par niveaux de lecture : ici

    Pour aider les élèves à choisir un livre qui leur plait vraiment, je leur donne un questionnaire de profil de lecteur ( trouvé sur Internet et un peu modifié) : Télécharger « profil de lecteur.odt »

    En fonction de ce que les élèves ont écrit dans leur fiche, je les aide à choisir le roman qui leur plaira ( je n'ai mis dans la liste que des livres que j'ai lus et aimés ou que les documentalistes m'ont conseillés). 

    Pour l'évaluation de lecture : les élèves remplissent le carnet de lecture ( télécharger méthode ici ) et/ou je leur fais rédiger un petit devoir argumentatif en classe : Télécharger « consignes lecture cursive Dire l'amour.odt »

    * Pour le plaisir, je propose aussi des extraits d'Une ardente patience de Skarmetà ( rencontre entre un facteur et le poète Neruda). Malheureusement le livre contient un peu trop de passages érotiques pour être donné à lire en entier aux élèves. L'année dernière, ma collègue d'espagnol avait fait un petit travail sur Neruda pour faire le lien. - Télécharger « l'écriture poétique dans skarmetà.odt »

     

    Exposés : 

    On peut imposer un sujet aux élèves ou leur laisser choisir parmi ces trois possibilités ( ça évite les doublons). 

    - Présenter un couple célèbre  : Télécharger « exposés couples célèbres.odt »

    - Présenter une chanson d'amour : Télécharger « exposé chanson d'amour.odt » + lien vers la liste proposée ( à compléter) 

    - Présenter un film d'amour  : lien vers la méthodologie


    votre commentaire
  • 4e - Dire l'amour - Mini projet saint Valentin.
     
    J'aime bien faire coïncider la séquence sur la poésie avec la St Valentin et proposer aux élèves une petite activité qui met du baume au coeur : faire une boîte de poèmes à offrir dans le collège.
     
    Le déroulé :
     
    - chaque élève doit proposer une citation ou un poème de son choix ( ou plusieurs !) . Ca peut être un texte célèbre ou un poème personnel. Avant de mettre le poème dans la boîte, il faut le le lire à la classe et expliquer son choix. Les élèves décorent leur texte, font des petits billets agréables à regarder.
     
    - Ensuite on met la boîte au CDI ( une belle boîte bien kitch avec des coeurs et tout et tout ^^)
     
    ET/OU
    Les élèves offrent sur un temps de récréation des billets doux aux professeurs ou aux élèves dans la cour ( par tirage au sort)
     
    ET
    Les élèves peuvent offrir en plus le texte de leur choix à la personne de leur choix.
    Succès garanti chez les élèves et chez les collègues qui adorent recevoir des petits poèmes.

    votre commentaire
  • Lien avec les programmes :

    Ce jeu a pour but de clôturer la partie du programme sur les monstres. Deux séquences ont été menées autour de ce thème : 

    - Un GT :  " C'est monstrueux : portraits de monstres de l'Antiquité à nos jours" 

    - Une OI par extraits : " Ulysse face aux monstres" 

     

    Objectifs : 

    - Réviser toutes les notions vues durant la séquence ( essentiellement de la culture générale et littéraire)

    - Travailler en équipe, collaborer, échanger

    - Travailler autrement : les élèves peu scolaires sont très efficaces dans ce genre d'activités et prennent confiance en eux car ils sont en réussite. 

    - Se faire plaisir ! Parce que oui s'amuser en apprenant c'est important ! 

     

    Organisation : 

    - J'organise ce jeu pendant les heures de demi-groupe ( si vous n'avez pas de créneau en demi-groupe en 6e, organisez-vous avec la documentaliste) 

    - Le groupe est divisé en deux. Les équipes ( de 6-7) sont réparties dans deux salles de travail du CDI ( ça peut se faire dans les salles de permanence si vous vous organisez avant). 

     

    Prolongement : 

    - Vous pouvez prévoir une heure de débriefing avec la classe : échange sur les ressentis, les difficultés, points faibles/points forts des équipes et du jeu. 

    - On peut aussi proposer une synthèse ( un quizz, un texte à trous...) des connaissances revues pendant le jeu( et évaluer par la suite éventuellement). 

    - Plusieurs compétences peuvent être validées ( compétences d'autonomie et de collaboration). 

     

    Epreuves et corrigés à télécharger 


    3 commentaires
  • Lisez la leçon complète sur cours2français.net : ici 

     

    Grammaire : Les compléments circonstanciels

     

    Exercices : 

    Cycle 3 --> donner la fonction des compléments circonstanciels

    Cycle 3/4 --> Complément d'objet ou complément circonstanciel ? 

    Cycle 4 --> Repérer puis donner la nature et la fonction des CC

    Cycle 4 -->donner la fonction des compléments circonstanciels

    Cycle 4 --> Donner la nature et la fonction des CC

    Cycle 4 (3e) --> Distinguer cause et conséquence : 1 et 2

     

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  Ces oeuvres racontent également la vie de personnes qui vivent difficilement au quotidien. Ce sont des récits de souffrance mais aussi d'espoir, de solidarité, d'amitié. 

    Les titres sont classés par niveau de difficulté : 

    "Je n'aime pas lire" : Récits destinés aux petits lecteurs pour les réconcilier avec la lecture. 

    ** Apprenti lecteur : Des romans simples mais un peu plus longs qui donnent à réfléchir. 

    *** Lecteurs habitués : Pour ceux qui ont l'habitude de lire : romans plus longs, plus adultes plus complexes. 

    **** Lecteurs ambitieux : Grands classiques de la littérature, plus difficiles. Ce sont des oeuvres très riches qui méritent d'être lues et qui font partie de notre patrimoine. 

    Un ♥ indique que ce livre a été un coup de coeur pour moi ( mais cela n'engage que moi ! ). 

    Cliquez sur les oeuvres pour accéder à la page Babelio qui propose un résumé et des avis de lecteurs. Les mots clefs vous aideront aussi à choisir. 

    J'ai indiqué pour chaque livre où vous pouvez vous les procurer : faites-vous une carte médiathèque si ce n'est pas déjà fait ! Les livres "en série" sont disponibles sur simple demande, il y en a plusieurs exemplaires. Je vous prête avec plaisir les livres de ma collection personnelle, mais je n'en ai qu'un seul exemplaire. N'attendez pas pour choisir le livre qui vous plait ! 

    ♥ Une preuve d'amour, Valentine Goby ( collège, migrants, solidarité,  référence à Victor Hugo) ( collection du professeur, médiathèque ) 

    ♥ Frères d'exil, Kochka *  ( migrants, exil, amour, famille, lettres livre en couleur) ( collection du professeur, médiathèque + CDI - Cote : R KOC)

    Lettres à une disparue, Veronique Massenot *  ( guerre, lettres d'une mère à sa fille disparue, enquête) ( en série)

    ♥ Oscar et la dame rose , Eric-Emmanuel Schmidt * ( maladie, enfant, espoir, amitié, humour) ( en série + CDI : Cote : R SCH)

     

    Autobiographie d'une courgette **, Gilles Paris ( adoption, enfance, amitié) ( médiathèque) 

     No et moi, Delphine de Vigan ** ( pauvreté, amitié, solidarité, espoir) ( en série) 

    - ♥ Le temps des miracles, Anne-Laure Bondoux **  ( migrants, aventure, amour maternel, suspense) ( collection du professeur + au CDI - Cote : R BON) 

    - L'inondation, Zola ** ( nouvelle réaliste, fait divers, famille) ( en ligne

    Aurélien Malte, J-F Chabas ** ( prison, roman épistolaire( médiathèque + au CDI - Cote : R CHA)  

     Les larmes de l'assassin, Anne-Laura Bondoux ( aventure, deuil, banditisme, amour filial) ( collection du professeur + au CDI : Cote : R BON)

     La petite fille de Monsieur Linh, Paul Claudel ( migrants, deuil, amour filial, rencontre, amitié, solidarité, écriture poétique) ( collection du professeur + au CDI - Cote : R CLA)

     

    - Ensemble c'est tout, Ana Gavalda *** ( pauvreté, solitude, amitié, solidarité, amour) ( collection du professeur, médiathèque ) 

     

    Germinal, Zola  **** ( société du 19e siècle, monde ouvrier, grèves) ( en série) 

    Claude Gueux, Victor Hugo **** ( prison, peine de mort, plaidoyer) ( en série) 

     Des souris et des hommes, Steinbeck **** ( handicap, amitié, cruauté) ( en série) 

    La perle, Steinbeck **** ( pauvreté, maladie, courage) ( en série) 

     


    votre commentaire
  • Pour moi qui suis une grande fan de cet auteur, étudier une oeuvre ou un extrait d'une oeuvre de Victor Hugo est un passage obligé pour toutes les classes ! En 4e, j'étudie donc Les Misérables. 

     

    Titre de la séquence : " Enfances volées et vies brisées dans le roman social de Victor Hugo : Les Misérables".

     

    Objets d'étude :

    - La fiction pour interroger le réel 

    - Individu et société : Confrontations de valeurs

    - Dire l'amour

     

    Lien avec les autres séquences de l'année : 

    - Séquence précédente : " Enfances gâchées et vies brisées dans les nouvelles réalistes de Maupassant"

    - Objet d'étude des deux séquences suivantes : "Dire l'amour" ( poésie lyrique et Le Cid de Corneille). L'amour prend plusieurs formes dans Les Misérables : on peut demander aux élèves de présenter les différentes relations entre les personnages et d'expliquer les différentes dimensions de l'amour ( amour paternel/maternel , naissance de l'amour entre Cosette et Marius, amour et jalousie d'Eponine...). 

    - Le style poétique d'Hugo : Des parallèles sont faits entre l'écriture romanesque d'Hugo et l'écriture poétique.

    - Le lien avec Le Cid de Corneille : On peut mettre en lien le personnage de Javert avec les personnages paternels du Cid : ils respectent des valeurs absolues, des lois qui se veulent immuables mais ont-ils raison ? 

    - La ville :  Paris prend une place importante dans le roman, un corpus d'extraits décrivant la ville et les barricades peut être envisagé. 

     

    Tableau synoptique de la séquence 

    Cette oeuvre étant très riche, il est bien difficile de choisir ! En faisant un guide de lecture et en lisant aux élèves les extraits qui me plaisent mais que je n'ai pas le temps d'analyser dans le détail, j'ai trouvé un compromis qui me convient. L'étude du film en fin de séquence permet de faire une belle synthèse de l'oeuvre et de permettre aux élèves d'avoir une vue d'ensemble des l'histoire. 

    La séquence dure sur une période de 7 semaines. Je préfère ne pas laisser les élèves lire seuls l'oeuvre dans son ensemble : ils ont un calendrier de lecture et nous faisons des pauses et des mises au point régulière sur l'histoire. Je travaille avec l'édition Larousse, Petits Classiques. 

    Télécharger « Tableau séquence Misérables.pdf »

     

    Organisation de la séquence 

    Je ne fais pas apparaître ici les séances de langue, je les intègre entre les lectures. Pour l'orthographe, je fais plusieurs séances de dictées audio, disponibles ici

    Fil rouge --> Le guide de lecture (Télécharger) : les élèves lisent l'oeuvre au fur et à mesure et les questions permettent de vérifier leur compréhension ( et de les faire travailler sur la formulation des réponses). Les questionnaires sont évalués et corrigés à l'oral en classe. Cela permet de ne pas perdre les élèves en difficulté. 

    NB : L'année prochaine je reverrai l'organisation de ce document car il est un peu trop dense. Certains élèves s'y retrouvent difficilement. 

    Lecture cursive : Les élèves lisent pendant les vacances une oeuvre de la liste " Portraits de Misérables". S'il ne fallait en choisir qu'un, je choisirais Une preuve d'amour de Valentin Goby. C'est une lecture simple mais le lien entre Les Misérables et l'actualité est vraiment intéressant. J'aime aussi beaucoup Les larmes de l'assassin d'Anne-Laure Bondoux car, comme Jean Valjean et Cosette, les personnages principaux sont deux laissés pour compte qui apprennent l'amour au contact de l'autre, malgré des conditions peu favorables au bonheur !

    Lien vers la liste de lecture 

     

    1) Séance introductive (1h)

    - A faire à la maison :  travail biographique sur Victor Hugo. ( Télécharger)

    - Lecture en classe du poème liminaire : le texte est difficile mais les élèves arrivent tout de même à comprendre le sens global et nous creusons ensemble. Nous listons les thèmes de l'oeuvre à partir de ce texte ( et de ce que nous avons appris dans la biographie). 

    - Lecture du "Poème écrit après la visite d'un bagne" : repérage du thème du texte et des champs lexicaux. On insiste sur le fait que Victor Hugo défend les criminels en les définissant comme des victimes. Mise en évidence de la prise de position de l'auteur et d'un positionnement qui peut paraître surprenant au premier abord --> là aussi c'est important pour comprendre Les Misérables

    - Synthèse écrite par les élèves sur l'engagement de Victor Hugo et les thèmes qui lui tiennent à coeur. 

     

    2) Lecture : Portraits de Jean Valjean (1h30-2h)

    Support texte : Télécharger 

    Le but de cette séance est de montrer comment Victor Hugo met en scène son personnage principal. On étudie le jeu sur les points de vue, les interventions du narrateur, les caractéristiques du portrait. 

    J'étudie un extrait après l'autre. Nous comparons ensuite les deux. 

    Pour commencer, je demande aux élèves de noter leurs impressions sur ce personnage grâce à la partie " adjectifs pour décrire un personnage" de la fiche méthode " Donner ses impressions sur un livre". Les élèves doivent choisir des mots et justifier leur choix en s'appuyant sur le texte.

    Nous annotons ensuite le texte à partir des différentes remarques. 

    Puis les élèves écrivent une petite synthèse.

     

    3) Ecriture longue ( 5-6h)

    Sujet : Mme Magloire raconte à sa voisine sa rencontre avec Jean Valjean et fait un portrait péjoratif et très exagéré du forçat.

     
    Organisation du travail :
     
    Tout est fait en classe sur les tablettes des élèves ( celui qui l'oublie écrit à la main, tant pis !). Je demande aux élèves de ne pas se faire aider à la maison pour leur apprendre vraiment comment s'améliorer seuls. J'insiste sur le fait que la quantité importe peu sur ce travail mais que le but est de travailler sur le style et la langue. 
    • Etape 1 : Ecriture de l'histoire en plusieurs morceaux.
    • Etape 2 : Amélioration du style par étapes 
    • Etape 3 : Corrections orthographiques
    Les consignes sont projetées au fur et à mesure et tous les élèves travaillent au même rythme.  Ils disent apprécier de n'avoir qu'une seule consigne à traiter à la fois ( et c'est ce qui m'a poussé à faire ce travail d'ailleurs, parce que je me rends bien compte qu'ils ont du mal à gérer tous mes critères en rédaction !)
     
    Le travail est évalué sur 50 : grille de notation
     
     
    4) Parcours de lecture : Fantine (1h30-2h)
     
    Travail en autonomie, seul ou à deux. Questions sur tout le parcours de Fantine : on insiste sur la déchéance et l'injustice dont elle est victime. 
     
     
    Si la nouvelle Aux champs a déjà été étudiée en classe, on peut demander aux élèves de faire le lien entre les deux oeuvres. 
     
    Débat possible autour du personnage de Fantine : Est-elle est une bonne mère ? 
     
     
    5) Lecture : Le dilemme de Jean Valjean, "Tempête sous un crâne" ( 1h-1h30)
     
    Lecture analytique
     
    Travail sur la notion de dilemme, analyse de " tout ce qu'il faudrait quitter" et "tout ce qu'il faudrait reprendre", étude de la structure du texte, des champs lexicaux et de l'emploi du conditionnel. 
     
     
    6) Parcours de lecture : Le personnage de Cosette 
     
     
    Selon le temps disponible, les élèves font ce travail seuls et répondent aux questions. Sinon, nous étudions ensemble les textes et observons les destins opposés de Cosette et des filles Thénardier. Les élèves repèrent les champs lexicaux et le vocabulaire du portrait associé à chaque personnage au fil des extraits. 
     
     
    7) Lectures offertes ( distillées dans la séquence) 
     
    Je lis aux élèves des passages que j'adore mais que je n'ai pas le temps d'analyser en classe ( en somme,je négocie avec ma frustration de ne pas pouvoir tout faire ^^). Même si je montre un film en fin de séquence qui reprend tous ces passages, le texte original est bien plus riche et je trouve dommage de passer à côté ( et c'est encore une occasion de montrer que le style de Victor Hugo est exceptionnel !) : 
     
    - Le portrait des Thénardier ( " deux portraits complétés")
    - La mort de Gavroche
    - Le dernier dilemme de Jean Valjean ( faut-il laisser partir Cosette ?)
    - La mort de Javert 
     
     
    8) Oral : Débat (2h)
     
    J'ai mené un travail de débat l'année dernière avec une très bonne classe. Le sujet a été donné deux semaines à l'avance : les élèves doivent réfléchir et prendre des notes. La question est volontairement très large et un peu polémique : Faut-il obéir ? 
     
    Comme la question est très large, cela permet d'aborder de nombreux aspects ( obéir à qui ? pourquoi ? quelles formes d'obéissance ou de désobéissance ?). 
     
    Il faut évidemment commencer par faire des liens avec l'oeuvre étudiée : qui obéit dans les Misérables ? qui désobéit ? Qui semble avoir raison ? 
     
    Tous les exemples pris dans les oeuvres d'art et la vie courante sont bien sûr également les bienvenus. 
     
    Le débat dure 1h. La séance suivante, nous faisons le point grâce aux notes prises par le secrétaire de séance puis nous faisons une carte mentale/synthèse. 
     
     
     
    9) Visionnage du film de Tom Hooper ( 3-4h)
     
    Je fais souvent cette séquence entre la Toussaint et Noël : je me garde la dernière semaine pour regarder ce film que je trouve magnifique et très bien adapté du roman. L'oeuvre est très dense et je trouve que cette comédie musicale reprend très bien les thèmes essentiels et met bien en valeur les relations entre les personnages. 
     
    L'année dernière, mon collègue d'anglais avait étudié des chansons avec les élèves. Il est évidemment possible de travailler avec le collègue d'Education Musicale. 
     
    Le film dure 2h20 mais je fais des pauses régulières ( et nos séances durent moins d'une heure malheureusement ^^).C'est chronophage mais je trouve que ça vaut vraiment le coup ( et les élèves adorent). 
     
     
    Conclusion :
     
    C'est une séquence très riche et un peu frustrante car il est bien difficile de choisir les extraits à étudier et le travail à mener autour de cette oeuvre. 
    Cette oeuvre plait énormément aux élèves et quand en fin d'année ou les années suivantes je leur demande quelle a été leur séquence préférée en 4e ou au collège, ils nomment très souvent Les Misérables. 
     
     
    D'autres activités possibles : 
     
    - Débat : Qui est le personnage le plus misérable ?
    Les élèves choisissent ou alors le professeur impose à chaque groupe un personnage et chacun doit convaincre la classe que son personnage est le plus misérable.
     
    - Exposés ( à l'oral ou à l'écrit)  : L'engagement de Victor Hugo --> plusieurs manuels proposent des dossiers sur l'engagement politique et social de l'auteur ( travail des enfants, discours emblématiques, oeuvres engagées...) 
     
    - Faire des liens entre l'oeuvre et l'actualité : il va sans dire que le discours social et politique de Victor Hugo est toujours d'actualité...
     
    J'espère que je vous ai donné envie de l'étudier avec vos classes. N'hésitez pas à proposer d'autres entrées, d'autres séances ! 

    2 commentaires
  • Voici quelques activités pour travailler les homophones lexicaux et grammaticaux de façon ludique ( en cycle 3 essentiellement)  : 

    * Les dominos 

    Enseignants - Travailler les homophones de façon ludique

    Je trouve souvent beaucoup de pépites en me baladant sur les sites de professeurs des écoles. Ils font toujours preuve d'une grande créativité. Ce jeu a été créé par Titicole. Le collègue propose plusieurs versions du jeu ( domino, mémory, paires...) 

    Pour ma part je me suis servi souvent de ces images pour faire des dominos en demi-groupe en 6e. Cela peut servir à réactiver des connaissances ou à introduire une leçon sur les homophones. ( collez les images sur du carton ou plastifiez-les pour les garder plus longtemps). 

     

    * "Homophones speed"

    Ce jeu se joue à 4 élèves maximum. On place au centre de la table plusieurs étiquettes avec des homophones grammaticaux ou lexicaux. L'enseignant choisit le nombre d'homophones différents présents sur la table. 

    L'enseignant ( ou un élève "maître du jeu") lit des phrases contenant des homophones. Le but du jeu est d'attraper l'étiquette correspondante le plus vite possible. 

    Si l'élève a pris la bonne étiquette il gagne 1 point, s'il s'est trompé il perd 1 point. Celui qui a le plus de points à la fin du jeu a gagné. 

     

    * Une réécriture du Petit Poucet par Yak Rivais ( Contes du miroir) 

    Voici une séance autour d'un extrait des Contes du miroir. 

    Je distribue le corpus aux élèves et ils doivent repérer les erreurs. Ensuite, je projète le diaporama et les élèves donnent l'orthographe attendue du mot et expliquent la différence entre les deux homophones. Ensuite ils copient la règle ( ou je leur donne une synthèse écrite). 

    On peut faire le même genre de travail autour d'Une histoire à toutes les sauces de Gilles Barraqué : "A la sauce au corps" s'y prête très bien par exemple.

    Télécharger « Diaporama Homophones Petit Poucet.pdf »

    Télécharger « Les homophones lexicaux, parodie du petit poucet 2.pdf »

     

    ==> Du jeu à la leçon

    Pour prolonger le jeu, on peut imaginer des petits exercices d'écriture, une dictée de phrases ( inventées par le professeur ou par les élèves)...

    On peut aussi faire réaliser des affiches aux élèves : 

    - chaque élève ( ou binôme) pioche un couple d'homophones ( sans les images) et doit expliquer à l'oral comment les distinguer

    - chaque élève doit préparer une affiche pour la salle de classe. L'enseignant peut donner un modèle pour aider les élèves. 


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Voici une sélection d'articles : 

     

    Pour les classes de 4e : 

    Méthode "REP comme réponse" 

    L'orthographe du son -é 

    L'orthographe du participe passé

    - Dictées audio sur le son -é 

     

    Pour les classes de 3e :

    Notions à revoir pour faire le questionnaire de grammaire n°4 :

    Les valeurs des temps

    - Le conditionnel 

    - La formation des adverbes en -ment 

    Télécharger « Grammaire n°4 Romain Gary.pdf »

     

     


    votre commentaire
  • Je vous envoie sur salle24.net qui a tout très bien résumé ! 

     

    "COMMENT CONJUGUER À UN TEMPS COMPOSÉ ? Dans un temps composé, seul l’auxiliaire se conjugue. Le participe passé s’accorde (avec l’auxiliaire être) ou non (avec l’auxiliaire avoir).

    ASTUCE : quand vous conjuguez à un temps composé, rappelez-vous toujours que vous conjuguez à la voix active : c’est vous qui faites l’action  j’ai puni et non *je suis puni (présent passif)."

     

    Repérer les temps composés (exercice) 

    Passé composé ( leçon + exercice) 

    Plus-que-parfait ( leçon + exercice) 

    Futur antérieur ( leçon + exercices) 

    Passé antérieur ( leçon + exercices) 

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • A mi chemin entre le rap et la poésie, le slam est un très bon moyen d'entrer dans l'écriture. Le slam permet de travailler de nombreux aspects de l'écriture poétique tout en étant proche de l'oral. Les élèves apprécient la liberté offerte par le slam. 

    J'ai déjà mené des projets slam en 4e ( pour moi c'était le thème libre mais on peut le rattacher sans souci à "Dire l'amour") et en 3e ( en lien avec l'autobiographie). 

    Il faut compter environ 10h ( hors travail à la maison) pour mener le projet de bout en bout ( de la création à l'oralisation). 

     

    1) Travail préalable : écouter des morceaux de slam 

     Le slam étant un genre un genre souvent inconnu des élèves, il est indispensable qu'ils en écoutent pour s'imprégner du style. On ne peut pas écrire un slam si on n'a pas de référence. 

    Je propose donc aux élèves une playlist ( disponible ici) et ils doivent écouter une vingtaine de morceaux parmi tous les thèmes proposés :  

    - La ville

    - Parler de soi

    - Sur l'acte d'écrire...

    - Textes engagés 

    - L'amour

    - La famille 

    - Le deuil 

    - Vivre ensemble 

    - Portraits

    - Moments de vie

    - Jeux poétiques et humour 

    J'encourage les élèves à écouter des morceaux de plusieurs artistes différents. Chacun a son style. Grand Corps Malade est le plus prolifique mais il n'y a pas que lui. D'autres chanteurs comme Abd Al Malik se rapprochent plus du rap. 

    Les élèves doivent consigner leurs écoutes ( et lectures parce qu'il faut aussi lire les paroles) sur leur carnet de lecteur. Ils doivent écrire leurs impressions, les phrases qui leur plaisent, les effets de style et de rythme qu'ils ont repérés. C'est important d'analyser les morceaux pour comprendre les mécanismes de l'écriture ( et donc pouvoir écrire par la suite). 

     

    2) Les caractéristiques du slam 

    A partir des impressions des élèves, on dresse tous ensemble les caractéristiques du slam. 

    On peut faire aussi une analyse détaillée d'un ou plusieurs morceaux pour bien poser les choses. 

    On insistera sur les caractéristiques suivantes : 

    - le texte raconte une histoire. Personnel ou à caractère universel, le texte de slam doit avoir un message à passer. Le texte doit être dense. L'histoire doit être le point de départ de toute la création. 

    - le texte est ancré dans le réel, souvent dans le quotidien

    - le texte est poétique : si le vocabulaire est emprunté au quotidien et souvent familier, le texte n'en reste pas moins très poétique. On y retrouve les figures de style et les procédés propres à la poésie. ( dans une progression annuelle, il est donc assez pertinent de placer un projet slam après la séquence sur la poésie...). 

    - le slam est un art oratoire : le slam est fait pour être dit, offert. Il doit être rythmé autant par la syntaxe, par les mots que par la voix.

    J'ai sélectionné quelques morceaux ( sélection disponible ici)  grâce auxquels on peut travailler autour des outils suivants : 

    - faire des jeux de mots

    - écrire des anaphores 

    - construire une métaphore filée 

    - travailler le rythme et l'intonation 

     

    3) Un exercice pour jouer avec les mots  

    Sur le modèle du texte de Grand Corps Malade " Les lignes de la main", je demande aux élèves de créer des jeux de mots avec le son "ver". On cherche tous les mots qui comportent ce son, on les liste et chacun doit proposer quelques vers contenant des jeux de mots. Cet exercice les amuse beaucoup ( il faut avouer que les textes manquent souvent de sens) mais il leur montre que l'on peut s'amuser avec les mots et que la langue française est très riche. 

     

    Enseignants - Projet Slam 4e-3e

     

    4) Deux petits exercices pour introduire l'oralisation

    A partir de textes de Grand Corps Malade et Souleymane Diamanka : 

    - "Tout seul je vais vite..." -->  Je copie le jeu que Grand Corps Malade fait dans son dernier concert autour d'un de ses refrains : "Tout seul je vais vite, ensemble on va loin ; l'esprit d'équipe comme un refrain".

    On coupe la classe en deux "équipes" : l'équipe bleue et l'équipe verte. Chaque équipe dit plusieurs fois le premier bout de phrase ( plusieurs fois l'équipe bleue et ensuite l'équipe verte). Il faut que ça raisonne comme une sentence, il faut être déterminé. 

    Quand les élèves ont leur phrase en bouche on fait alterner les deux équipes. Le professeur fait office de chef d'orchestre. 

    On répète l'exercice avec la deuxième partie du refrain. Les élèves se prennent vite au jeu et comprennent le côté incantatoire des phrases et l'importance de l'intonation et du rythme. 

    - " Si quelqu'un te parle avec des flammes..." --> J'aime beaucoup ces phrases de Souleymane Diamanka :

    " Si quelqu'un te parle avec des flammes, réponds lui avec de l'eau.

    Sache que le seul combat qui se gagne est le duel qui devient duo". 

    Cette fois-ci je mets les élèves debout en cercle. Un premier élève clame la première partie du premier vers et "l'offre" à un autre camarade. Il l'offre avec sa voix mais avec son corps aussi. J'insiste sur la dimension théâtrale de cet exercice. Le camarade qui reçoit la phrase offre la deuxième partie du vers à un autre élève. Et ainsi de suite... 

    Quand le premier vers a bien tourné, on recommence l'exercice avec le deuxième vers. Ensuite on enchaîne les deux vers pour recréer une force incantatoire. Là encore ça marche vraiment très bien. 

     

    5) La recherche des idées

    Il y a plusieurs façons de faire pour lancer l'écriture : 

    - partir d'un thème, d'une histoire à raconter, d'une anecdote 

    - partir d'une phrase d'accroche : une phrase qu'on aime bien, une citation, un proverbe...

    J'autorise les élèves à réutiliser des phrases qu'ils ont écrites sur leur carnet de lecteur. Ils peuvent les réutiliser tel quel ou les modifier. 

    L'année dernière, nous avons fait un mur de citations : les élèves ont écrit les phrases qui leur plaisaient dans les textes d'auteur ou leurs phrases à eux. C'était très inspirant pour tout le monde. 

    - Choisir une structure pré-construite : Les élèves en difficulté, peuvent écrire un slam à la manière du "je me souviens" de George Perec ou de "Je suis" de Big Flo et Oli. En général, ça leur permet de démarrer et ensuite il s'en détachent. 

     

    6) Le premier jet 

    Une fois que l'élève sait ce dont il veut parler, il jette les premiers mots, les premières phrases "en vrac". On ne cherche pas au départ à faire des rimes ou à construire un texte parfait. On cherche à trouver ses marques, à trouver le vocabulaire adequat.

    On incitera ensuite les élèves à faire une recherche approfondie du vocabulaire, des familles de mots à utiliser et des réseaux de sens. 

    On insistera sur le fait que cela prend beaucoup de temps d'écrire un texte abouti. Il ne faut pas se précipiter ni se décourager. 

    Je préfère personnellement que chacun écrive son texte mais si des élèves veulent travailler à deux je les laisse faire ( et quelquefois c'est juste un tremplin pour trouver des idées et ensuite chacun écrit son propre texte). 

     

    7) Le "gueuloir" 

    Même si le texte n'est pas terminé, tout le monde doit lire quelques phrases. Ce n'est pas un exercice facile pour les élèves mais c'est bien nécessaire. Je me prête aussi à l'exercice avec un petit texte humoristique pour briser la glace. 

    A la fin de chaque prestation, les autres élèves font des commentaires, proposent des améliorations. C'est une étape très importante de la création. 

     

    8) L'amélioration du texte 

    Quand le texte est assez avancé et que j'ai apporté les premières corrections, nous revenons sur quelques points techniques. C'est l'occasion de revenir à la liste de morceaux proposée au début de l'article si cela n'a pas été fait au début du projet : ( sélection disponible ici). 

    C'est le moment du projet où je pousse les élèves à travailler à plusieurs. Chacun lit le texte de l'autre et donne des conseils, des améliorations.

     

    9) La phase finale

    - Chaque élève m'envoie son texte. J'apporte les ultimes corrections et fais un recueil des textes. Chacun repart avec son petit recueil ( et il y a toujours une page réservée pour les dédicaces, ça c'est important !). 

    Enseignants - Projet Slam 4e-3e

     

    - Chacun s'enregistre en train de clamer son texte. Ceux qui veulent peuvent mettre de la musique. Une ou deux séances ont été réservées à l'entraînement ( en demi-groupe de préférence). Je centralise toutes les productions et envoie la compilation à tous les élèves. 

     

    Comme tous les projets c'est assez chronophage mais cela vaut vraiment le coup. Les élèves apprennent beaucoup et font de vrais progrès à l'oral comme à l'écrit. 

     


    votre commentaire
  • Je partage avec vous quatre petits jeux pour travailler autrement la conjugaison. Ces activités motivent les élèves qui n'ont pas l'impression de travailler et ils se concentrent beaucoup plus facilement sur ces jeux car ils veulent avoir le plus de points possible. Ces activités permettent de rompre la monotonie du cours de langue et peuvent intervenir en fin d'heure ou sous forme de rituel. 

    * "Wanted" : Un jeu pour dresser la carte d'identité du verbe

    Enseignants - Quatre activités ludiques pour travailler la conjugaison

    Cette fiche est distribuée aux élèves et placée dans des pochettes plastiques. Les élèves utilisent un feutre d'ardoise pour jouer. Cela permet de réutiliser la feuille autant de fois que l'on veut. 

    On projète au tableau une série de verbes dont il faut "décliner l'identité".  Les élèves écrivent le verbe dans la case blanche en haut de leur fiche. Chaque verbe est accompagné d'une récompense en dollars ( ou en euros ou en points ça c'est vous qui voyez ^^ Moi j'aime bien le côté "western"). La récompense dépend de la difficulté. Une prime est attribuée lorsque l'élève trouve les différentes possibilités ( plusieurs personnes possibles, plusieurs temps possibles...). Les élèves choisissent le verbe qu'ils veulent, dans l'ordre qu'ils veulent. 

    Quand ils ont rempli la fiche, ils lèvent la main et le professeur-shérif vient corriger. Si c'est juste, il attribue la récompense et autorise à passer à un autre verbe. Sinon, l'élève doit recommencer. On sensibilisera les élèves avant le début du jeu qu'ils ont tout intérêt à faire juste du premier coup : le professeur va être très pris pendant ce jeu et ne pourra pas repasser tout de suite. Il vaut mieux faire très attention ! 

    A la fin du temps imparti, tout le monde pose le stylo. Le professeur vérifie les fiches terminées et chacun compte ses sous. Celui qui en a le plus a gagné. 

    Inconvénients de ce jeu : 

    Le bruit : Ce jeu plait beaucoup aux élèves mais ça peut être très bruyant. Le shérif refusera d'aller voir les élèves qui font du bruit et peut enlever des "sous" aux pénibles. En général ça suffit. On leur rappelle bien au départ que c'est un exercice avant tout et que le jeu ne doit pas empêcher le sérieux et la concentration. 

    Le rythme pour le professeur : Il ne faut pas se mentir : on court partout quand on est le shérif ^^On peut faire ça en demi-groupe ( plus gérable qu'à 29) ou choisir des shérif-adjoints ( mais il faut être sûrs du niveau des élèves qu'on choisit). Le shérif-adjoint peut être celui qui a gagné le jeu la fois précédente par exemple. 

    Télécharger « Identité du verbe fiche wanted.pdf »

     

    * La chrono-conjugaison

    C'est un petit défi qui peut servir de rituel ou de concours sur une période donnée. Une année je donnais un défi chaque semaine sur mes deux classes de 5e : de la conjugaison, de l'orthographe, des jeux de vocabulaire. Les élèves gagnaient des points chaque semaine et il y avait un classement sur l'année. A la fin de l'année, le foyer avait financé des petits lots pour les 3 meilleurs élèves. On avait fait une remise des prix en salle polyvalente c'était très chouette. 

    La chrono-conjugaison c'est très simple : 3 minutes pour donner le temps des verbes. Un peu de gymnastique de l'esprit pour habituer les élèves à analyser rapidement la formation des verbes. Quand on le pratique régulièrement les progrès sont très visibles chez la plupart des élèves ( en conjugaison et en orthographe). 

    Enseignants - Quatre activités ludiques pour travailler la conjugaison

    * La bataille verbale

    Quelqu'un avait parlé de ce jeu en formation et j'avais trouvé ça vraiment très sympa. Ca plait beaucoup aux élèves. 

    Je le fais en fin d'heure quand j'ai un peu de temps ou après une leçon de conjugaison. Les élèves jouent tous ensemble contre moi. Ils doivent couler tous mes bateaux ( et donc conjuguer correctement les verbes) dans un temps imparti pour gagner. Gagner contre le prof leur plait beaucoup ! 

    Je cache toujours mes bateaux sur les cas les plus épineux. Les élèves proposent chacun leur tour une personne et un v verbe : il faut épeler le verbe  en entier. Trois réponses possibles de ma part : 

    - " c'est faux" : il y a un erreur dans la conjugaison proposée par l'élève

    - " dans l'eau" : c'est bien conjugué mais il n'y a pas de bateau ( j'écris en bleu la réponse au tableau)

    - "touché" : c'est bien conjugué et il y a bateau caché ici. 

    Les règles : 

    - les élèves jouent l'un après l'autre. Tout le monde doit jouer .

    - il est interdit de souffler les réponses.

    - personne ne crie ni ne s'énerve contre celui qui fait faux. 

     

    Variante  :  Les élèves peuvent jouer deux par deux, l'un contre l'autre. C'est peut-être plus efficace mais ça prend plus de temps que si la classe joue contre le professeur. Utilisez l'une ou l'autre façon de faire selon le temps que vous avez. 

      Il y a des grilles toutes faites sur Internet qui sont très bien, sur Mondo Linguo par exemple. 

    Sur FLEwerpower vous trouverez une version plus élaborée du jeu. 

    Enseignants - Trois activités ludiques pour travailler la conjugaison

     

    * Le trivial poursuit conjugaison

    C'est simplement un genial.ly pour envoyer les élèves vers des exercices interactifs. Je n'ai pas créé les questions, j'ai simplement mis des liens vers des sites qui proposent des exercices dont les questions sont générées aléatoirement. Cela permet de rejouer plusieurs fois. 

    . Avant de cliquer sur les questions, les élèves peuvent revoir la leçon en cliquant sur le bouton "information" (i) --> cela les envoie directement vers les leçons présentes sur ce site. ( ici

    Le jeu du trivial est disponible sur ce site dans la partie " jeu sérieux" --> ici 

     

     


    votre commentaire
  • Articles sélectionnés pour mes élèves de : 

    4e : 

    - Revoir la conjugaison des auxiliaires à tous les temps. ( indispensable pour conjuguer les temps composés)

    - Revoir le passé composé et le plus-que-parfait 

    - Faire des dictées audio au passé composé

    - Exercices sur le discours direct ( dialogue)

    Choisir le livre à lire pendant les vacances de la Toussaint 

     

    3e : 

     Notions à revoir pour faire le questionnaire de grammaire n°3 sur le texte d'Ann Franck

    La proposition subordonnée relative et le pronom relatif

    La formation des adverbes en -ment

    Les expansions du nom 

    Reconnaître le participe passé 

    - L'accord du participe passé 

    - Le passé simple


    votre commentaire
  • J'ai mené plusieurs années un projet lecture en 6e : " Le cadeau de Noël". C'est faisable à tous les niveaux. L'idée est d'"offrir" ( = prêter) un livre du CDI ou de sa collection personnelle pour Noël.
     
    Les étapes du projet :
     
    - Début novembre : Chaque élève tire au sort le nom d'un camarade de sa classe. Il faut choisir un livre qui peut plaire à son camarade et qui correspond à son niveau de lecteur. Cela nécessite de bien connaître son destinataire. Cela favorise les liens entre les élèves quand ils jouent le jeu. Je les encourage à vraiment bien choisir, c'est un cadeau, c'est Noël, il faut faire plaisir ! 
    Les élèves doivent avoir lu le livre qu'ils offrent. Tous ne sont pas sérieux et il faut les aiguiller et les relancer régulièrement. La documentaliste et moi aidons ceux qui sont un peu perdus. 
     
    - Début décembre : Chaque élève doit avoir choisi son livre ( un roman ou un recueil d'histoires obligatoirement). J'organise un atelier d'écriture : "Ecrire une carte de voeu". C'est un travail en deux paragraphes : 
    1) Parler des vacances de Noël, des projets, des cadeaux que l'on voudrait avoir...
    2) Présenter le livre que l'on offre et justifier son choix. 
    C'est l'occasion de travailler sur la lettre et ses codes ( beaucoup d'élèves n'ont jamais écrit de lettre...). 
    Les élèves peuvent ajouter des mots personnels s'ils le veulent. 
    Je récupère les lettres, je corrige l'orthographe et j'évalue le travail d'écriture. Je leur rends très vite pour qu'ils aient le temps de préparer la suite. 
    Je fais la liste de qui prête quoi à qui, pour qu'aucun livre ne se perde !
     
    - Une semaine avant les vacances : Chaque élève doit rapporter le livre qu'il aura soigneusement emballé dans un joli paquet. La lettre devra être mise au propre. Les élèves ont la possibilité d'ajouter un autre livre bonus ( une BD, un manga, un magazine, un autre roman...). Ils peuvent aussi mettre des petits cadeaux. Il est indispensable de fixer la date de rendu des paquets une semaine à l'avance pour que les étourdis le rendent pour le jour J ! 
     
    - Lors du dernier cours avant les vacances : Je dispose tous les paquets au pied du sapin du collège et les élèves s'assoient autour ( si vous avez l'aide du documentaliste ou d'un surveillant c'est mieux si vous avez peur qu'un paquet ne disparaisse le temps que vous alliez chercher les élèves...). On distribue les paquets et c'est toujours un beau moment. Quand tout le monde a son paquet, nous nous rendons au CDI pour l'ouverture des paquets. 
    Certains élèves ont déjà lu le livre qu'on leur a offert ou n'aiment tout simplement pas. Je leur laisse la possiblité de changer mais il faudra qu'ils expliquent ce changement à l'expéditeur. 
     
    - Au retour des vacances : Chaque élève doit avoir lu livre qui lui a été offert. J'organise un deuxième petit atelier d'écriture. Les élèves écrivent une une nouvelle lettre sur le modèle de la première : un paragraphe pour parler des vacances, des fêtes ; un autre pour remercier du cadeau et donner son avis sur le livre. Ils doivent bien développer la partie "donner son avis". J'évalue la forme de la lettre et leur capacité à donner leur avis.
     
    Compétences travaillées lors de ce projet ( hors Domaine 1) : 

    DOMAINE 2 : Les méthodes et outils pour apprendre --> Etre autonome, savoir utiliser le CDI. 

    DOMAINE 3 : La formation de la personne et du citoyen --> Développer sa sensibilité, Justifier ses choix, Respecter les autres, 

    DOMAINE 5 : Les représentations du monde et de l'activité humaine -->Développer sa créativité. 

     
    Les élèves adorent ce petit projet lecture, ça marche très bien et ils ont encore plus envie de lire le livre parce qu'il a été choisi pour eux et qu'ils veulent faire honneur au copain qui l'a offert. Cela crée des liens entre les élèves aussi quand ils jouent bien le jeu.

    votre commentaire
  • Pour aider mes élèves à mieux rédiger leurs réponses, j'ai mis en place la méthode REP ( rien à voir avec les établissements prioritaires, REP comme réponse !). 

    Je montre aux élèves un diaporama ( qui est par ailleurs disponible sur ce site, partie méthodologie) et on le commente ensemble. Le texte qui sert d'exemple est un texte que je fais avec mes 6e en début d'année. 

    Les élèves recopient la première page du diapo ( ou je fais une capture d'écran de la première page et j'imprime). J'insiste sur le fait qu'on ne peut pas toujours faire apparaître les trois parties ( comme cela est montré dans le diapo-exemple) et j'explique aux élèves qu'il faut toujours adapter sa phrase à la question.

    A partir de cette méthode, je force les élèves à mettre en évidence les lettres qui correspondent à chaque partie de leur réponse. On peut définir un code couleur aussi : bleu pour le R, rouge pour le E, vert pour le P.  

    Quand je corrige les évaluations, si la réponse est incomplète, j'écris dans la marge la lettre qui correspond à l'erreur. A partir de cette méthode, je force les élèves à mettre en évidence les lettres qui correspondent à chaque partie de leur réponse. On peut définir un code couleur aussi : bleu pour le R, rouge pour le E, vert pour le P.  Quand je corrige les évaluations, si la réponse est incomplète, j'écris dans la marge la lettre qui correspond à l'erreur. 

    Pour la correction, je prélève des réponses incomplètes dans les copies  et je demande aux élèves de trouver ce qui ne va pas et de proposer une meilleure réponse ( je choisis en général les questions qui ont été ratées par plusieurs élèves comme ça je corrige le contenu de l'évaluation en même temps). 

    Pour les élèves qui ont des difficultés à reprendre les termes de la question et à introduire des citations, je donne des exercices de ce style : 

    Aux élèves qui ont bien compris la méthode, je propose d'approfondir la reformulation du texte et l'explication (E) ainsi que l'analyse des exemples.


    votre commentaire
  • Depuis plusieurs années, je propose à mes élèves de choisir leur lecture cursive. Je le fais deux-trois fois dans l'année environ. Ces lecture sont en lien avec nos séquences et complémentaires des lectures imposées, indispensables pour forger la culture littéraire de nos élèves. 

    Pourquoi demander aux élèves de choisir eux-même leurs lectures ? 

    - Pour mieux prendre en compte l'hétérogénéité des élèves : j'enfonce une porte ouverte mais nos élèves n'ont pas tous les mêmes capacités ni les mêmes goûts. Quand on impose la lecture, on sait qu'on va laisser une partie de nos élèves de côté. Dans les listes de lecture, je propose plusieurs niveaux de lecture et j'indique toujours des mots clefs pour les aider à choisir. 

    Quand je présente les listes, je précise que pour coller aux exigences de leur classe, il faudrait idéalement lire du niveau 2 en début d'année et du niveau 3 en début d'année. Mais ils sont libres entièrement de choisir et ils ne seront pas mal vus s'ils choisissent un livre de niveau 1. Chacun doit choisir un livre qui lui correspond. On ne prend pas un niveau 1 par facilité, chacun doit être honnête avec lui-même et faire de son mieux. Rien n'empêche de se lancer des défis en prenant des livres un peu difficiles et de revenir à quelque chose de plus simple ensuite. 

    J'insiste beaucoup sur la nécessité absolue de se faire plaisir et de choisir en fonction de ses goûts ! 

     

    - Pour impliquer les élèves : En leur donnant le choix, on force les élèves à s'impliquer dans leur lecture. Choisir son livre ça entraîne une certaine responsabilité. Je précise toujours aux élèves qu'ils ont le droit de changer et que si le livre ne leur plait pas, ils peuvent ( doivent !) changer. Rien ne les oblige à se forcer à continuer une lecture qui ne leur convient pas. Ca demande de s'organiser, de choisir le livre à l'avance, de choisir un livre qui leur plait pour de vrai ( et pas parce qu'il est court ou que c'est le premier qui est tombé sous la main). C'est beaucoup moins facile finalement de devoir choisir soi-même son livre. Ca nécessite de se connaître un peu, de savoir ce qu'on aime. Et on ne peut pas reprocher au prof le choix du livre ! 

     

    - Pour développer le plaisir de la lecture : Je pense que c'est notre mission première en tant qu'enseignants de Lettres : donner envie à nos élèves de lire. Leur montrer la richesse de la littérature ( classique ou jeunesse). On a la chance d'avoir à notre portée une infinité de livres différents. Ce n'est pas possible que le livre idéal n'existe pas pour eux. Je dis toujours aux élèves que chaque lecture les rapproche un peu plus de leur livre idéal : à la fin de chaque lecture, ils doivent faire le point sur ce qui leur a plu ou non pour mieux choisir la prochaine fois. Ca demande de s'investir, ce n'est pas si facile que ça, la quête du livre parfait, mais ça vaut tellement le coup ! 

    Les élèves sont en général bien contents de pouvoir choisir leur livre et en général ils aiment ce qu'ils choisissent. Il faut les guider parfois, les forcer un peu mais globalement je suis satisfaite des résultats. 

    Pour les aider dans leur choix, je leur donne ce petit questionnaire en début d'année : 

    Comme j'ai lu la plupart des oeuvres de chaque liste, je peux les guider. La première fois, j'emmène les élèves au CDI pour qu'ils apprennent à naviguer dans les listes de lecture. C'est très pratique de pouvoir utiliser mon site, ça me permet de créer des liens vers Babelio ( et ça évite les photocopies inutiles). Une fois qu'ils ont compris le principe, les élèves peuvent choisir tranquillement à la maison ( il faut tout de même souvent leur rappeler de s'en occuper bien évidemment ^^). 

    Les compétences travaillées par le biais de la liste de lecture ( hors domaine 1)

    - DOMAINE 2 : Les méthodes et outils pour apprendre --> Etre autonome, Chercher des informations, Utiliser le numérique, savoir utiliser le CDI. 

    - DOMAINE 3 : La formation de la personne et du citoyen --> Développer sa sensibilité, Développer son sens critique en justifiant ses choix, Apprendre à se connaître. 

    - DOMAINE 5 : Les représentations du monde et de l'activité humaine --> Se forger une culture. 

     

    Toutes les listes de lecture que je propose sont disponibles ici. N'hésitez pas à me demander de nouvelles listes.( je n'ai pas eu de 5e depuis plusieurs années donc j'ai peu de listes pour ce niveau...).  


    votre commentaire
  • Pour comprendre la différence entre la nature et la fonction d'un mot, rendez-vous sur la très bonne leçon de salle34.net  : ici 

    Pour apprendre les différentes classes grammaticales, rendez-vous ici 

    Les natures et les fonctions des mots

     

    Pour comprendre la notion de fonction, rendez-vous ici

     

    Les natures et les fonctions des mots

    Exercices pour donner la nature d'un mot : 

    françaisfacile

    françaisfacile

    ralentirtravaux

     

    Exercices autour des fonctions : 

    logiciel éducatif

    françaisfacile

    - restena.lu


    votre commentaire
  • Voici une sélection d'articles pour mes élèves de  : 

    4e : 

    - Liens pour réviser les homophones "tout" et "leur".

    Lien vers les nouvelles réalistes 

     

    3e : 

    - Lien vers les chansons autobiographiques

     

    - Notions à revoir pour faire le questionnaire de langue n°2 autour du texte de Rousseau :

    les compléments de verbe

    * nature et fonction d'un mot

    * les types de phrase 

    * les temps et les modes 

    * l'accord du participe passé 

    les fonctions de l'adjectif qualificatif


    votre commentaire
  • Articles sélectionnés pour mes élèves de...

    4e : 

     - Lien vers les nouvelles réalistes à lire  : cliquer ici 

    - Lien vers le livre à acheter, Les Misérables de Victor Hugo ( fnac, amazon

    - Exercices autour de la leçon de grammaire n°1 ( G1) : cliquer ici

    Lien vers toutes les fiches méthodologiques ( toutes ne seront pas distribuées) 

     

    3e: 

    - Lien vers les chansons autobiographiques pour l'exposé

    - Lien vers le livre à acheter, La promesse de l'aube de Romain Gary ( fnac, amazon)

    Lien vers toutes les fiches méthodologiques ( toutes ne seront pas distribuées) 

     

    - Lien vers les leçons de grammaire en lien avec la Lecture 1 " Au lecteur" :

    * Les compléments de verbe

    * Le conditionnel

    * Les emplois du conditionnel

    * L'accord du participe passé

    * La proposition subordonnée relative

    * La proposition subordonnée complétive

     


    votre commentaire
  • Cette liste de lecture est en lien avec l'étude des Misérables de Victor Hugo. Ces oeuvres racontent également la vie de personnes qui vivent difficilement au quotidien. Ce sont des récits de souffrance mais aussi d'espoir, de solidarité, d'amitié. 

    Les titres sont classés par niveau de difficulté : 

    * "Je n'aime pas lire" : Récits destinés aux petits lecteurs pour les réconcilier avec la lecture. 

    ** Apprenti lecteur : Des romans simples mais un peu plus longs qui donnent à réfléchir. 

    *** Lecteurs habitués : Pour ceux qui ont l'habitude de lire : romans plus longs, plus adultes plus complexes. 

    **** Lecteurs ambitieux : Grands classiques de la littérature, plus difficiles. Ce sont des oeuvres très riches qui méritent d'être lues et qui font partie de notre patrimoine. 

    Un ♥ indique que ce livre a été un coup de coeur pour moi ( mais cela n'engage que moi ! ). 

    Cliquez sur les oeuvres pour accéder à la page Babelio qui propose un résumé et des avis de lecteurs. Les mots clefs vous aideront aussi à choisir. 

    J'ai indiqué pour chaque livre où vous pouvez vous les procurer : faites-vous une carte médiathèque si ce n'est pas déjà fait ! Les livres "en série" sont disponibles sur simple demande, il y en a plusieurs exemplaires. Je vous prête avec plaisir les livres de ma collection personnelle, mais je n'en ai qu'un seul exemplaire. N'attendez pas pour choisir le livre qui vous plait ! 

    Une preuve d'amour, Valentine Goby ( collège, migrants, solidarité,  référence à Victor Hugo) ( collection du professeur, médiathèque ) 

    ♥ Frères d'exil, Kochka *  ( migrants, exil, amour, famille, lettres livre en couleur) ( collection du professeur, médiathèque + CDI - Cote : R KOC)

    Lettres à une disparue, Veronique Massenot *  ( guerre, lettres d'une mère à sa fille disparue, enquête) ( en série)

    ♥ Oscar et la dame rose , Eric-Emmanuel Schmidt * ( maladie, enfant, espoir, amitié, humour) ( en série + CDI : Cote : R SCH)

     

    - Autobiographie d'une courgette **, Gilles Paris ( adoption, enfance, amitié) ( médiathèque) 

     No et moi, Delphine de Vigan ** ( pauvreté, amitié, solidarité, espoir) ( en série) 

    - ♥ Le temps des miracles, Anne-Laure Bondoux **  ( migrants, aventure, amour maternel, suspense) ( collection du professeur + au CDI - Cote : R BON) 

    - L'inondation, Zola ** ( nouvelle réaliste, fait divers, famille) ( en ligne

    Aurélien Malte, J-F Chabas ** ( prison, roman épistolaire) ( médiathèque + au CDI - Cote : R CHA)  

    - Les larmes de l'assassin, Anne-Laura Bondoux ( aventure, deuil, banditisme, amour filial) ( collection du professeur + au CDI : Cote : R BON)

     La petite fille de Monsieur Linh, Paul Claudel ( migrants, deuil, amour filial, rencontre, amitié, solidarité, écriture poétique) ( collection du professeur + au CDI - Cote : R CLA)

     

    - Ensemble c'est tout, Ana Gavalda *** ( pauvreté, solitude, amitié, solidarité, amour) ( collection du professeur, médiathèque ) 

     

    Germinal, Zola  **** ( société du 19e siècle, monde ouvrier, grèves) ( en série) 

    - Claude Gueux, Victor Hugo **** ( prison, peine de mort, plaidoyer) ( en série) 

     Des souris et des hommes, Steinbeck **** ( handicap, amitié, cruauté) ( en série) 

    La perle, Steinbeck **** ( pauvreté, maladie, courage) ( en série) 

     

     


    votre commentaire
  • Les étoiles peuvent vous guider pour faire votre choix : 

    * Pour ceux qui « n'aiment pas lire » : Lectures faciles pour petits lecteurs. 

    ** Apprenti lecteur : Des romans simples mais un peu plus longs qui donnent à réfléchir tout en restant très accessibles. 

    *** Lecteurs habitués : Pour ceux qui ont l'habitude de lire : romans plus longs, plus adultes plus complexes. 

    Un ♥ indique que ce livre a été un coup de coeur pour moi ( mais cela n'engage que moi ! ). 

    Cliquez sur les oeuvres pour accéder à la page Babelio qui propose un résumé et des avis de lecteurs. Les mots clefs vous aideront aussi à choisir. 

    J'ai indiqué pour chaque livre où vous pouvez vous les procurer : faites-vous une carte médiathèque si ce n'est pas déjà fait ! Les livres "en série" sont disponibles sur simple demande, il y en a plusieurs exemplaires. Je vous prête avec plaisir les livres de ma collection personnelle, mais je n'en ai qu'un seul exemplaire. N'attendez pas pour choisir le livre qui vous plait ! 

    Moi, boy, Roald Dahl * ( enfance en Angleterre, humour, confessions) ( médiathèque) 

    - Patients, Grand Corps Malade * ( handicap, espoir, amitié)  ( collection professeur, médiathèque) 

    L'enfant, Jules Vallès ( extraits) * ( souvenirs de collège, famille) ( en série) 

     

    - Journal, Ann Franck ** (journal intime, seconde guerre mondiale, nazisme) ( collection professeur) 

    - ♥ Un sac de billes, Joseph Joffo ** ( seconde guerre mondiale, nazisme, aventure, solidarité) ( collection professeur, médiathèque) 

    - Sourde, muette, aveugle, l'histoire de ma vie , Hellen Keller ** ( handicap, espoir, courage) ( médiathèque)

    - Le scaphandre et le papillon, Jean Dominique Bauby ** ( handicap, espoir, courage) ( médiathèque)

    - Escadrille 80, Roald Dahl ( seconde guerre mondiale, aviation humour) ( en série) 

     

    -  Un secret, Grimberg *** ( secret de famille, seconde guerre mondiale) ( en série) 

    - Le gone du Chaâba, Azouz Begag *** ( enfance dans les bidonvilles, pauvreté, racisme, espoir) ( en série)

    Une jeunesse au temps de la Shoah, Simone Veil *** ( seconde guerre mondiale, nazisme, famille) ( collection du professeur) 

    - Petit pays, Gaël Faye *** ( prix Goncourt des lycéens, guerre en Afrique, génocide, famille) ( collection professeur) 

    Métaphysique des tubes, Amélie Nothomb *** ( humour, autodérision, petite enfance) ( collection professeur) 

    - Stupeur et tremblement, Amélie Nothomb *** ( Japon, monde du travail) ( médiathèque)

     - La gloire de mon père, Marcel Pagnol *** ( enfance en provence, famille) ( en série, collection professeur) 

     - Si c'est un homme, Primo Levi *** ( camps de concentration, seconde guerre mondiale, horreurs de la guerre) ( médiathèque, collection professeur) 


    votre commentaire