Parcours de langue 

Parcours de langue réalisé par Mmes Grac et Lebas - Académie d'Aix-Marseille.

Parcours de langue 1 - identification des verbes conjugués dans une phrase verbale. 

G1 - Différencier phrase non verbale/ phrase simple/phrase complexe.

Définitions : La phrase non verbale ne contient pas de verbe conjugué. La phrase verbale contient un ou plusieurs verbes conjugués. 
Exemples : « Or, un soir, son mari rentra, l’air glorieux, et tenant à la main une large enveloppe » → Phrase verbale
« Mais oui, certainement ! » → Phrase non verbale

 Définitions : Une proposition est un groupe de mots formé d’un groupe sujet et d’un groupe verbal ( verbe + compléments).  

La phrase simple ne contient qu’une seule proposition.  La phrase complexe contient plusieurs propositions.  

Exemples : « Or, un soir, son mari rentra, l’air glorieux, et tenant à la main une large enveloppe ».  →  Phrase simple. 

« Il eut une suffocation, puis, sans cris, il se mit à pleurer par grands sanglots qui le secouaient précipitamment ».  →  Phrase complexe 

C1 - Les modes personnels et impersonnels

Leçon : 

> INDICATIF  : Il permet de présenter une action réelle ou présentée comme telle. 

ex: "Elle n'avait pas de toilettes, pas de bijoux, rien."  

> IMPERATIF :  Il permet d'exprimer un ordre, une demande, une prière, une exigence, une invitation, un conseil, une interdiction...

ex: "Va le dire à ton papa.." 

 > SUBJONCTIF  : Il permet d'exprimer une hypothèse, un fait incertain, un souhait, une action envisagée, une envie ex: "Que veux-tu que je fasse de cela?" 

INFINITIF  : Il ne comporte aucune indication de personne et de temps. C'est la forme du verbe que l'on trouve dans le dictionnaire. 

ex: manger, finir; partir

 > PARTICIPE :    Forme modale du verbe, qui « participe » à la fois de l'adjectif et du verbe. Le mode participe comporte deux temps : 

* participe passé : aimé, choisi, pris, fait ... 

*participe présent : aimant ou en aimant (gérondif) 

G2 - Repérer à coup sûr les verbes conjugués 

Leçon (de Mme Grac) : 

« Créée » n’est pas un verbe conjugué à un mode personnel comme le montre l’utilisation de la transformation à la forme négative : Créée par le poète, la poésie n’a pas de limites.

O1 - Distinguer l'infinitif et le participe passé des verbes du premier groupe. 

La leçon à retenir :

1) Lorsque deux formes verbales se suivent :

- si la première est un auxiliaire, la seconde est un participe passé

Ex : Il a mangé toutes les pommes → « a » est l'auxiliaire avoir.

- si la première forme verbale n'est pas un auxiliaire, la seconde est un infinitif.

Ex : Il va manger toutes les pommes → « va » n'est pas un auxiliaire.

2) Lorsqu'un verbe est introduit par une préposition, c'est un infinitif → Il vient de manger, il s'apprête à manger, il s'est couché sans manger...


Exercices pour s'entraîner : 

- jeu de la taupe sur wordwall

- françaisfacile.fr

cours2français.net

- cours2français.net (2) 

- Dictée audio créée par Madame Lebas

- Dictée audio sur cours2français.net

- Pour aller plus loin ( et devenir expert sur la notion) : module de révisions complet et progressif sur toutes les graphies possibles du son -é 

C2 - Les temps simples et les temps composés de l'indicatif

La leçon à retenir :

A la voix active, un verbe conjugué à temps simple ne comporte qu'une forme verbale --> je mange

Un temps conjugué à un temps composé comporte deux formes verbales : un auxiliaire et un participe passé --> j'ai mangé

Pour identifier un temps composé ( auxiliaire + participe passé), on regarde le temps de l'auxiliaire : 


S'entraîner 

Pour travailler la conjugaison : 

Vous trouverez plusieurs modules d'apprentissage pour tous les temps sur ce site : 

O2 - L'accord du participe passé

La leçon à retenir :

-Certains participes passés ont une consonne finale muette. Pour la repérer,

on peut mettre le participe passé au féminin : pris/prise ; mis/mise ; lu/lue (cf. R3)

- Il ne faut pas confondre le participe en -I/-U avec le verbe en -IS/-US ou en -IT/-UT qu’on peut remplacer par un autre temps. ( cf. R12)

L’immeuble bâti est solide/ L’entreprise bâtit (=bâtissait) l’immeuble.

Le livre lu par les élèves est superbe = participe ; Je lus ( = je lisais) ce livre.= verbe au passé simple

- Le participe passé employé sans auxiliaire s’accorde comme un adjectif qualificatif,

en GENRE et en NOMBRE avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte : Dans la maison abandonnée, il y a des fantômes → Dans les maisons abandonnées, il y a des fantômes.

- Le participe présent peut être employé comme adjectif : on ne peut pas le remplacer par un verbe mais par un adjectif. On parle alors d'adjectif verbal : il s'accorde en genre et en nombre avec le nom qu'il accompagne. → une équipe gagnante ( = victorieuse), des discours convaincants ( = réussis) ; des supporters hurlant dans la foule ( = qui hurlent → participe présent invariable ici).

Le participe passé employé avec l'auxiliaire être s’accorde en GENRE et en NOMBRE avec le SUJET du verbe

Elles sont rentrées heureuses. → sujet et participe au féminin pluriel

Ils sont convaincus de leur réussite. → sujet et participe au masculin pluriel

Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir s’accorde avec le complément d’objet direct quand celui-ci est placé avant le verbe.

Tu as choisi la bonne solution → c’est la bonne solution que tu as choisie.

Attention : Quand le COD est le pronom EN placé avant le verbe, le participe passé reste INVARIABLE : Des fleurs, tu en as cueilli beaucoup.


Travailler la notion : cliquer ici pour accéder au module d'apprentissage et à de nombreux exercices. ( ne travailler que les parties de la leçon que vous avez vues en classe). 

Plateau accords du participe passé.pdf

G3 - Identifier le verbe principal et le verbe secondaire dans une phrase complexe par subordination. 

La leçon à retenir ( Mme Grac) : 

G4 -  Identifier les types et forme de phrase. 

Faites le module d'apprentissage pour apprendre la leçon et vous entraîner. 

Parcours de langue 2 - analyser le fonctionnement de la phrase (1) : mise en évidence des groupes syntaxiques

G5Identifier le sujet du verbe principal 

La leçon à retenir :


- un nom propre : Lucie mange des chocolats. 

- un groupe nominal : La petite fille mange des chocolats. 

- un pronom personnel : Elle mange des chocolats

- un groupe infinitif ( verbe à l’infinitif + compléments) : Manger des chocolats est la passion de Lucie.


Exercices : 

1) Cliquez sur le symbole QR code sur la page d'accueil 

2) Tapez un numéro de corpus : 353, 333, 334, 303, 304, 305, 306, 308, 33, 38

3) Suivez les instructions fournies par le logiciel ( attention il n'y a pas de correction, c'est à vous de vérifier que les phrases ont du sens lorsque vous faites toutes les manipulations). 

-Repérer le sujet et le verbe ( facile)

- Exercice comprenant des groupes nominaux étendus. 

G6 -  Le groupe nominal minimal: nom et déterminant  

La leçon à retenir : ( leçon de Mme Grac )

Qu’est-ce que le groupe nominal ?

Rappel : Un groupe nominal minimal est formé avec 2 mots au maximum :

Un nom (commun ou propre) accompagné le plus souvent de son déterminant (facultatif).

 Exemples :  le théâtre, la Joconde, la scène, les vers, nos acteurs, Cyrano

Tous ces GN sont formés au plus de 2 mots.

·         Ils comportent obligatoirement un nom propre ou commun.

·         Ils sont accompagnés de leur déterminant à l’exception du nom propre « Cyrano ».

Ce sont des groupes nominaux minimaux.

Exercices pour s'entraîner. 


Module d'apprentissage de Mme Lebas : 

G7 -  Le déterminant et le pronom

La leçon à retenir : ( leçon de Mme Grac )

Un pronom est une classe grammaticale variable qui désigne quelqu’un ou quelque chose sans le nom Il remplace en général un nom et se place généralement devant le verbe.


Le déterminant est lui aussi une classe grammaticale variable et il est généralement placé devant le nom.

Il indique le genre et le nombre de ce nom.


Exercices pour s'entraîner : 


Module d'apprentissage de Mme Lebas :